Sign in
Download Opera News App

 

 

Economie: ces sociétés d'État font perdre de l'argent à la Côte d'Ivoire

Depuis les années 90, la Côte d'Ivoire a entrepris de privatiser certaines sociétés d'État. La privatisation en termes simples consiste pour l'État à céder au privé tout ou partie de ses parts détenues dans le capital d'une société. Cette opération permet à l'État d'avoir de l'argent, mais aussi d'assainir la gestion de ces sociétés généralement en difficulté afin de leur donner un second souffle.

Il existe même un comité de privatisation qui s'occupe de cette question cruciale. Aussi, il faut faire remarquer que l'État aussi cherche à être efficace dans la gestion de ses sociétés d'État pour le bien-être de ses populations.

Un article paru sur jeuneafrique.com a traité un sujet relatif à la rentabilité de certaines sociétés d'État de Côte d'Ivoire. Il est ressorti de cet article que certaines sociétés comme la LONACI et le Port autonome d'Abidjan réalisent des bénéfices records. En revanche, des sociétés comme air Côte d'Ivoire, la banque nationale d'investissement, la CNCE devenue banque populaire, l’Agence nationale du service universel des télécommunications enregistrent de lourds déficits qui selon l'article s'élèvent à 60 milliards. Nous retenons donc que ces sociétés d'État font perdre de l'argent à l'économie ivoirienne. Une raison de plus pour encourager le comité de privatisation à accélérer son processus afin de revigorer certaines sociétés d'État en souffrance en y injectant du "sang neuf" par la privatisation.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires