Sign in
Download Opera News App

 

 

Problème dans la filière cacao: en colère, des syndicats de planteurs lancent une grève illimitée

Photo d'archives


Les planteurs ivoiriens de cacao ne sont pas contents et désirent se faire entendre par le conseil café cacao. Deux importants syndicats de planteurs ( Anaproci, Synapci ) ont entamé une grève pour exprimer leur indignation relativement à la question de primes promises pour soutenir la filière frappée de plein fouet par la pandémie de Covid-19, mais toujours non perçues. Ils pointent un manque de transparence dans la gestion de la filière.


Deux syndicats de planteurs de cacao, l'ANAPROCI et le SYNAPCI ont lancé une grève pour exprimer leur indignation. Ils appellent leurs '' camarades '' planteurs à occuper le terrain, faire des sit-in devant les délégations du conseil café cacao et à ne pas vendre leurs fèves.

Selon RFI qui en parle ce mercredi 13 octobre, deux raisons fondent l'indignation des planteurs de cacao en grève. Frappée de plein fouet par la pandémie de la Covid-19, le gouvernement ivoirien avait prévu une enveloppe de 17 milliards pour soutenir les planteurs. Ceux-ci n'ont jusque là rien perçu et voudraient savoir où sont passés leur argent.

Autre problème: '' une gouvernance opaque du Conseil Café Cacao '' dénoncée par les planteurs qui désirent se faire entendre par l'exécutif. Les responsables des deux syndicats estiment qu'au niveau de la gouvernance et la filière, depuis près de dix ans, les choses ne sont pas faites dans la transparence. Par conséquent, ils ont décidé d'observer une grève illimitée ...


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

Covid-19

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires