Sign in
Download Opera News App

 

 

Économie : la mine d’or de Tongon a injecté 1,77 milliards de dollars dans l'économie ivoirienne

A cinq mois de la fin de l’année 2021, la mine d’or de Tongon est sur le chemin d’atteindre ses objectifs avec un gain de 75 milliards Frs Cfa. Un exploit à mettre à l’actif de l’efficacité dans le travail en dépit de la réduction de la teneur de l’or. L’information a été rendue publique samedi 10 juillet dernier à Abidjan, au cours de la conférence semestrielle animée par Mark Bristow, président et président directeur général exécutif de Barrick.

Dix ans après son entrée en production, la mine d’or de Tongon représente toujours une expérience fantastique selon Mark Bristow. Ses succès significatifs en matière d’exploration et de recherche se traduisent, selon le conférencier, par l’investissement de 1.77 milliards de dollars dans l’économie ivoirienne sous la forme de taxes, de salaires, de paiements aux fournisseurs locaux et de développement d’infrastructures. Au nombre de ces performances, Mark Bristow révèle le gain de 75 milliards Frs Cfa réalisé en mi-2021.

Les nouvelles sont encore bonnes car ces résultats probants pourraient prolonger la durée de vie de la mine d’or de Tongon. Par-dessus les travaux sur les cibles prometteuses de Seydou Nord et de Tongon Ouest, Tongon a déposé les documents nécessaires à l’extension de son permis d’exploration minière de Niellé pour une période supplémentaire de dix (10) ans afin de soutenir les efforts visant à prolonger la durée de vie de la mine.

Et ce, pour le grand bonheur des communautés qui l'accueillent. Mark Bristow rappelle que la mine a fourni aux villages avoisinants un accès à l’électricité et à de nouveaux marchés grâce à un réseau de lignes électriques, de routes et de ponts. Elle a construit, poursuit-il, de nouvelles écoles primaires et dispensaires, stimulé le développement d’une économie régionale en employant des entrepreneurs et des fournisseurs locaux et préfinancé un certain nombre de projets générateurs de revenus.

« Plus récemment, la mine a fourni une unité chirurgicale à l’hôpital de Mbengué. Une durée de vie plus longue pour Tongon signifie qu’elle pourra continuer à créer des bénéfices à partager avec nos parties prenantes ivoiriennes pour les années à venir. », conclut Mark Bristow.

Pour rappel, Barrick, précédemment Rangold enregistre 25 ans d’activités en Côte d’Ivoire. Sa première coulée d’or date de l’année 2010.

 

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

mark bristow économie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires