Sign in
Download Opera News App

 

 

En Côte d'Ivoire , un collectif de syndicats exige la hausse du SMIG à 320 milles FCFA

Le COSEGEDEP-CI souhaite voir le Smig passer à 320 milles FCFA . Photo Zatté Albert .


Face à la précarité dans laquelle vivent les travailleurs ivoiriens qui est la conséquence des maigres salaires qu'ils perçoivent , le Collectif des secrétaires généraux et délégués de sections (COSEGEDEP-CI ) ont formulé de nombreuses doléances à l'occasion de la célébration de la fête du travail le samedi 1er mai 2021 . La fete du travail a été célébrée par tous les travailleurs des 14 syndicats affiliés à ce collectif à la zone industrielle de Yopougon .

M. Koudou Gnahoua Ambroise le secrétaire général national de ce collectif, parmi ses nombreuses doléances figuraient la hausse du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG ) qui est actuellement de 60 milles FCFA à 320 milles FCFA , comme c'est le cas au Gabon . Pour M. Koudou Gnahoua sa proposition est réalisable s'il ya une volonté politique , car si le Gabon qui est moins nanti que la Côte d'Ivoire réussi à le faire pas de raison que son pays ne réussirait pas à fixer son SMIG à la somme indiquée . Il propose aussi que le délégué du personnel soit voté et renumeré comme les députés .

Après avoir depeint un triste tableau de la situation du travailleur en Côte d'Ivoire en général M.Koudou Gnahoua a invité les travailleurs du secteur privé a regagné son collectif qui selon lui ne ménage aucun effort pour l'amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs des syndicats affiliés à son organisation .

Zatté Albert

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires