Sign in
Download Opera News App

 

 

PIFE 2021/ Femmes entrepreneures Ivoiriennes et Allemandes en parfaite symbiose !

Comme annoncée il y’a quelques semaines de cela, la seconde édition du prix international des femmes entrepreneures de Côte d’Ivoires (PIFE) qui est une initiative de la fondation SEPHIS et la structure Business Scout for Developpement s’est tenue le jeudi 02 Décembre 2021 dans la commune de Cocody.


« Quand on est limité financièrement, on est vulnérables et exposées aux préjudices de la société. Aujourd’hui nous travaillons également sur une autre vision comme l’accès aux marchés internationaux. »

 

Tels est, en substance, la quintessence des propos de Sefora KODJO,  présidente de la fondation Sephis. Une organisation internationale qui promeut l’amélioration des conditions de vie et l’octroi de plus de pouvoir à des personnes jugées minoritaires, notamment les filles et les femmes.

 

 Ce jeudi donc, il s’agissait pour cette organisation de promouvoir la solidarité, le partage d’expérience et le renforcement de capacités de ses sœurs, les femmes entrepreneures Ivoiriennes avec des femmes d’ailleurs qui œuvrent dans le même secteur d’activité. C’est d’ailleurs dans ce cadre que des femmes entrepreneures Allemandes étaient présentes à cette cérémonie qui a réuni un parterre de femmes dynamiques.

 

Une collaboration qui selon Réné Meshelah vise à aller plus loin entre ces deux entités « car c’est une lutte des femmes entrepreneures de s’insérer dans l’écosystème économique et de parvenir à développer leur entreprise, » dira-t-il  avant qu’Elisabeth Lehnich, membre du conseil d’aministration de l’association des femmes entrepreneures Allemandes n’ajoute :

 

 « Nous sommes heureuses de discuter avec vous. Nous connaissons toutes les mêmes difficultés et il est important d’en discuter dans un cadre où nous pouvons nous lâcher et c’est le cadre du réseau. Il faut travailler ensemble, partager nos expériences. VDU représente 1800 entreprises féminines internationales dans tous les domaines, nous sommes engagés sur le plan politique ». A sa suite, la conseillère du commerce extérieur de la France, également avocate et coach interculturel certifié, Pamela Stenzel de nationalité anglaise et résidente en Allemagne a affirmé que l’entrepreneuriat a été le meilleur choix de sa vie.

 

 « Nous avons un groupe de travail qui s’occupe de la formation visant à attirer les femmes vers des professions saines, parcequ’en Allemagne le taux de femmes orientées vers les mathématiques, la chimie est très faible car considérées comme difficiles par les femmes et aujourd’hui nous essayons de les orienter vers ses disciplines ».

 

Ce sont les quelques mots de la vice-présidente de la commission STEM, membre de VDU, Silke Haubenreisser. L’artisan de cette rencontre, la présidente de la fondation Sephis déclarant ouvert cette édition a indiqué que les femmes grandissent avec beaucoup de limites, soulignant que La base de la sécurité des femmes est l’accès aux ressources économiques.

 

 Il faut souligner que ces braves et dynamiques femmes entrepreneures ont pris l’engagement de poursuivre sur cet élan pour, non seulement, valoriser les. réelles valeurs de la gent féminine mais en plus de mettre en exergue les qualités et les valeurs qu’elles incarnent dans le domaine de l’entreprenariat

Content created and supplied by: PatrickMéka (via Opera News )

allemandes entrepreneures ivoiriennes parfaite

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires