Sign in
Download Opera News App

 

 

Économie: Un plaidoyer pour un 2 ème port sec à l'ouest de la Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire a amorcé depuis quelques années le virage pour l'émergence...

Les indicateurs avaient même prévu cette émergence à partir de 2020 . Nous sommes en 2021 déjà et le pays est en chantier : ponts ,routes , bâtiments pour logements , écoles , hôpitaux et usines .

Mais le constat au niveau de l'installation des producteurs de biens, c'est à dire les usines n'a pas encore atteint sa vitesse de croisière :

Récemment , on vient de poser la 1 ère pierre de la zone agro-indudrielle à Korhogo pour transformer l'anarcade .

Hier seulement ,, on a lancé les travaux du port sec de Ferkessedougou pour faciliter le trafic entre la Côte d'Ivoire et les pays voisins de la sous-région .

Mais à quand une véritable zone industrielle de production des derive' du café et du cacao ?

Un port sec serait aussi un soulagement dans la zone de l'ouest où le cacao a une importante production .

Ce port sec pourrait créer des emplois et faciliter le transit de l'or brun vers le port de San- Pedro qui est plus proche que celui d'Abidjan .

Ainsi ce 2 ème port sec est une nécessité pour regrouper les produits agricoles (café, cacao , banane plantain, bois , hévéa...) des zones de Duekoue , kouibly , Biankouma , Bangolo, Man,Daloa , Soubre'...

Vivement que le président de la République Allassane Ouattara pense à ce projet qui sera un boom économique pour le Grand Ouest en particulier et pour l'émergence de la Côte d'Ivoire en général .

N'momblee'kouah .

Content created and supplied by: N'monblee'kouah (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires