Sign in
Download Opera News App

 

 

Coupure d’électricité : la CIE ne respecte pas le« rationnement », les clients livrés à eux-mêmes

Depuis quelques jours, le programme de « rationnement » mis en place par la CIE a pris du plomb dans l’aile. Différentes communes du district d’Abidjan et de l’intérieur du pays sont plongées dans l’obscurité depuis hier. La CIE tarde encore à donner les raisons et préfère se murer.

 Le Plateau, centre des affaires de la capitale économique ivoirienne a été plongé dans le noir toute la matinée, précisément au niveau de la Tour C. Le lundi 17 mai, plusieurs zones notamment Marcory, Koumassi, Angré…ont été plongées dans l’obscurité, bien que le rationnement ne soit pas prévu dans celles-ci. Cette situation qui perturbe les activités des différentes entreprises et le bien-vivre des populations prend de l’ampleur.

 Pourtant la Compagnie Ivoirienne d’électricité (CIE) par l’entremise du DGA de distribution et de la commercialisation, Mathias Kouassi, a indiqué que le rationnement se ferait selon deux plages horaires à savoir : de 06h à 12 h ou de 12h à 18 heures. Ainsi, selon cette configuration, une zone ne peut être rationnée toute la journée.

 Joint au téléphone, le lundi 17 mai 2021, un membre du service de Communication de la CIE a fait savoir aux environs de 13 heures que : « Les zones qui enregistrent des coupures d’électricité bien que cela ne soit pas prévu s’explique par des incidents sur le réseau. Un instant, je prends plus de détails avec les techniciens et je vous fais le retour ».

 Jusqu’à cette heure, aucune explication n’a été donnée. Pis, nos tentatives pour entrer en contact avec le membre du service de Communication sont restées vaines.

On se souvient qu’en fin de semaines dernières, plusieurs consommateurs ont dénoncé le manque de respect du programme de « rationnement » que la CEI a proposé.

« Nous voulons que la CIE respecte ses engagements. Nous n’allons pas leur courir après. Les dégâts causés par cette situation, qui paie la facture ? », se sont interrogés des consommateurs.

Rosemonde Kouadio

Content created and supplied by: RoseKouadio (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires