Sign in
Download Opera News App

 

 

La Corée du Sud représente une menace désormais ; les détails

Le KF-21 Boramae (anciennement appelé KF-X) est un avion multirôle en cours de développement par Korea Aerospace Industries (KAI) destiné à la force aérienne de la République de Corée (Republic of Korea Air Force ou ROKAF). Le programme est initié par la Corée du Sud en partenariat avec l'Indonésie qui pourrait en équiper son armée de l'air. C'est le second programme de développement d'un avion de combat par la Corée du Sud après le T-50 Golden Eagle.

Le but est de remplacer les F-4 Phantom II et F-5E/F Tiger II vieillissants. Le prototype est dévoilé en avril 2021 pour un premier vol espéré en 2022.

Mais grâce à ce programme, la Corée du Sud disposerait désormais d'une capacité souveraine pour concevoir et de développer les futures briques technologiques des aéronefs de 5ème génération.

Début de production en 2026 

Le premier essai en vol du chasseur KF-21 est prévu l'année prochaine, et la fin définitive des essais planifiée pour 2026. L’objectif du programme KF-X de 8,8 billions de wons (7,9 milliards de dollars) est de sécuriser les capacités air-air dans une première phase à partir de 2026, puis de disposer des capacités air-sol lors d'une seconde phase, en 2028. La ROKAF souhaite acquérir un total de 120 unités dans 10 ans, et son constructeur KAI espère lui exporter entre 300 et 500 de ces aéronefs. Déjà client du chasseur léger coréen FA-50, l’Irak, les Philippines et la Thaïlande se montreraient particulièrement intéressés par ce nouvel appareil, en plus donc de l'Indonésie.

KAI s'organise déjà pour mener une guerre des prix aux avionneurs occidentaux avec en ligne de mire le Gripen de SAAB, le Rafale de Dassaut Aviation, le Typhoon de BAe/Airbus, et le F-16 V de Lockheed-Martin. Et ce en utilisant, les mêmes recettes qui ont permis à son industrie de s'imposer sur d'autres secteurs comme la construction automobile ou navale. 

Ecosystème ouvert

L’avion devrait voler à une vitesse maximale de Mach 1,81 et disposer d'un rayon d'action de 2 900 km. L’appareil étant prévu pour supporter une charge utile maximale de 7 700 kg. Le design de cette plateforme serait considéré comme beaucoup plus furtif que les autres appareils de 4e génération.

Le chasseur disposera de 10 points d’emports, et sera en mesure d'emporter plusieurs types de missiles air-air, tels que les IRIS-T et les METEOR de MBDA. Mais surtout ce programme est une véritable aubaine pour les équipementiers occidentaux qui ont largement participé au programme (GE, Cobham, Martin Baker, Elta, Elbit, Meggitt, Curtiss-Wright ...), alors que Lockheed dont le F-16 est en fin de vie a offert son expertise technique sans doute pour mettre en difficulté les avionneurs européens.

Abonnez-vous et partagez

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

corée du sud tiger ii vieillissants

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires