Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire : la dette publique bondit à presque 20.000 milliards de Francs cfa !

La Côte d’Ivoire a depuis fin septembre 2021 un niveau d’endettement inédit dans l’histoire de ce pays. La barre des 20.000 milliards est sûrement atteinte depuis les dernières statistiques qui la situaient à 19.800 milliards de francs cfa, soit plus de 3 fois le stock de la dette d’avant Ppte !Le Président Alassane Ouattara est ouvertement partisan du développement par l'endettement (Photo Web)

Sur le seul exercice budgétaire de 2020 à 2021, le stock de la dette publique de la Côte d’Ivoire s’est enchérie de plus de 3.703 milliards de francs Cfa pour se situer à fin septembre 2021 à 19.800 milliards. L’information est disponible sur le site de Sika Finance de mardi 18 janvier 2022.

L’enchérissement plus de 3.703 milliards de francs Cfa représente une proportion presqu’égale au 4.000 milliards de francs Cfa d’annulation de dette obtenu par la Côte d’Ivoire en 2012 dans le cadre du programme de la Banque mondiale, Pays pauvres très endettés (Ppte).

Le stock de la dette global était avant Ppte de 6.396 milliards de Cfa. Ce qui a valu au régime Henri Konan Bédié d’abord (1993-1999), ensuite celui de Laurent Gbagbo (200062010) de serrer la ceinture et de vivre chichement dans l’optique de remplir les conditionnalités très sévères de ce programme de la Banque Mondiale.Le gouvernement ne semble pas s’inquiéter de cette dette galopante

La même source rapporte que ce nouveau record de la dette publique de la Côte d’Ivoire représentait à fin septembre 2021, la proportion de 51,6% du Produit intérieur brut (38.439,2 milliards de francs Cfa) contre 45,9% l’année d’avant. La norme communautaire (UEMOA) pour respecter les critères de convergence est de 70%. Suivant cette logique, on voit bien que le pic de la dette publique de la Côte d’Ivoire est loin d’être atteint. Dans deux, trois ans, cette dette publique sera de combien ? 30.000 ? 40.000 milliards de francs Cfa ? Nul ne le sait !

Selon la théorie dominante actuellement en Côte d’Ivoire qui serait inspiré de l’économiste de l’économiste britannique John Maynard Keynes, la dette serait une très bonne chose et étant donné qu’on ne prête qu’à celui qui est crédible, cette course folle à l’endettement traduirait paradoxalement la confiance sans borne de la communauté des prêteurs au gouvernement actuel !

Une course sans horizon

Ce qui ne peut prêter à polémique en revanche, c’est que cette dette constitue un fardeau que la Côte d’Ivoire va trainer durant de longues années et certainement sur plusieurs générations, dans l’espoir sans doute d’une autre annulation de dette ! Déjà le trésor public supporte actuellement un service de la dette de 1.324,8 milliards, principal (776,5 milliards) et intérêt (548,4 milliards). Alors que le déficit budgétaire est situé autour de 4,7% du Pib, soit environ 1.807 milliards de francs Cfa. Autrement dit, le gouvernement actuel, pour assurer son train de vie et réaliser ses projets est obligé d’avoir recours encore et encore à l’endettement. Une course sans horizon que d’aucuns qualifient de cavalerie bancaire !

Théodore Sinzé

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

alassane ouattara ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires