Sign in
Download Opera News App

 

 

Economies africaines: des partenaires encouragent l'endettement, Ouattara prône des idées novatrices

Aux côtés de plusieurs chefs d'État africains et européens, de dirigeants d'institutions financières, le président Alassane Ouattara a pris part ce mardi, à Paris, au Sommet sur le financement des économies africaines. 

Le sommet qui a réuni, à Paris, ce mardi dirigeants africains, européens et partenaires financiers vise à mobiliser des financements en faveur des pays africains. Une grande contribution est attendue des Droits de Tirages Spéciaux pour permettre de relancer les économies africaines.

Face à l'endettement massif, le Président de la République, Alassane Ouattara, qui a pris part à ce sommet est partisan d'une nouvelle approche. « La relance économique du continent africain constitue une nécessité pour le bien-être de nos populations, mais également pour la croissance mondiale. Ce Sommet est l’occasion de trouver des idées novatrices pour relever le défi du financement des économies africaines », a indiqué le Président ivoirien. 

Ancien du FMI et grand artisan du financement de l'économie nationale par l'apport des ressources extérieures, Alassane Ouattara fait très souvent face aux critiques de ses pourfendeurs. Il lui est reproché sa trop grande propension à endetter son pays. En se faisant chantre d'idées novatrices, Alassane Ouattara fait-il le constat amer de l'enlisement des économies des pays africains par l'endettement ? Rien n'est si sûr.

Ce qui l'est cependant, c'est la volonté des pays africains à innover dans le financement de leurs économies sans pour autant être trop enclins à l'endettement. En avril 2020, l'Union Africaine a désigné la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, le Rwandais Donald Kaberuka, le Franco-Ivoirien Tidjane Thiam et le Sud-africain Trevor Manuel, à l'effet de travailler d’arrache-pied avec l’Élysée, mais aussi le FMI, la Banque mondiale, les États-Unis et la Chine pour mettre sur pied des solutions innovantes qui permettraient à l'Afrique de faire face à la crise sanitaire. 

Malgré cette méfiance des pays africains vis-à-vis d'un endettement massif, certains partenaires financiers du continent continuent d'encourager l'Afrique à s'endetter. « Cet endettement est vital pour la croissance des pays africains. L’Afrique est sous financée, mais surtout mal financée », soutenait Anne-Laure Kiechel, fondatrice du cabinet Global Sovereign. ( https://t.co/cHsZBh1I5J). « Les pays africains empruntent le moins, mais à des taux très élevés », expliquait pour sa part Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission Economique. (https://t.co/9oT2viOkwN).


Dégnimani Yéo


https://www.jeuneafrique.com/927040/economie/thiam-okonjo-iwela-kaberuka-quattendre-de-la-dream-team-de-lua-face-au-covid-19/

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

Alassane Ouattara Paris Sommet

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires