Sign in
Download Opera News App

 

 

Pour des raisons particulières, des producteurs ivoiriens vendent leur cacao au Ghana voisin

Pour des raisons particulières, des producteurs ivoiriens vendent leur cacao au Ghana voisin

Selon Reuters qui cite plusieurs informateurs, le phénomène de fuite du cacao ivoirien vers le Ghana voisin a repris de plus belle. Il reste cependant difficile d'évaluer l'ampleur du phénomène.

Ces trafics illégaux auraient gagné en intensité ces dernières semaines au niveau de la frontière avec le Ghana, où les producteurs écoulent leurs fèves à un prix variant entre 850 et 900 fcfa le kilogramme.

A en croire monsieur Laurent Aka, un planteur dans la région d’Abengourou, « Depuis le début du mois de mars, plusieurs personnes font leur tas pour aller vendre le cacao au Ghana ».

L'on se demanderait pourquoi ces producteurs font sortir leurs produits de Côte d'Ivoire pour aller les vendre à un prix bien en deçà du prix bord-champ de 1000 fcfa fixé par les autorités ivoiriennes ?

La réponse est que, selon les sources interrogées par Reuters, le cacao ivoirien serait vendu actuellement dans le pays à moins de 1000 fcfa, autour de 750 fcfa le kilo pour les plus chanceux, sinon moins.

Cette situation encouragerait le départ vers les acheteurs du Ghana voisin.

Notez aussi, que l'on approche de la fin de la campagne principale (fin mars) et le début de la traite intermédiaire est prévu d'avril à septembre.

Ainsi, les planteurs qui n'auront pas vendus leur cacao avant cette date seront obligés de le vendre non plus à 1000 fcfa mais à un prix bien inférieur.

Bon nombre d'observateurs s'attendent à un prix garanti de 750 fcfa pour la petite traite qui va bientôt démarrer.

Il convient de souligner que cette situation, à savoir la fuite du cacao ivoirien vers le Ghana voisin, plombe les recettes nationales provenant des prélèvements opérés sur les ventes de cacao au départ de la Côte d'Ivoire.

(image illustrative)

Yanzu Donald Ackiley

Content created and supplied by: yanzudonaldackiley (via Opera News )

ghana

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires