Sign in
Download Opera News App

 

 

Zadi Gnagna réclame un 13è mois de salaire pour les fonctionnaires ivoiriens

Théodore Zadi Gnagna, président de la centrale Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public et privé de Côte d’Ivoire, a accordé une interview au journal Ivoir’Hebdo. Il en a profité pour réclamer un 13è mois pour les fonctionnaires ivoiriens.

"Nous demandons au gouvernement d’octroyer aux fonctionnaires un treizième mois de salaire. C’est une gratification qui existe déjà dans le secteur privé. Dans le privé, les gens estiment que les travailleurs ont bien travaillé. Et à la fin de l’année, on leur donne quelque chose pour leur permettre de faire face aux dépenses incompressibles de ce mois", a confié Zadi Gnagna au journal Ivoir'Hebdo.

"Nous demandons que l’indice référentielle qui permet le calcul du salaire qui est de 233 depuis 1960, et qui n’a pas changé au niveau de sa valeur, puisse être améliorée. Parce que c’est le coefficient multiplicateur du salaire. Depuis 1961, c’est 233,45 FCFA. Nous pensons qu’aujourd’hui la Côte d’Ivoire a quand même fait un bond économique et social, on ne peut pas continuer avec ça. Nous sommes prêts à discuter avec l’Etat pour qu’on voit ce qu’on peut y mettre", a argumenté Zadi Gnagna.

 "Au niveau des pensions de retraite, en 2017, lors de la lutte, l’Etat avait réduit le coefficient multiplicateur. Ce qu’on appelle le taux d’annuité liquidable qui permet de multiplier les pensions avait été réduit de 2 à 1,75, réduisant les pensions de 25% pratiquement. Là-aussi, nous demandons qu’on revienne aux 2. Ce qui a été institué en 1960", a encore précisé le président de la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public et privé de Côte d’Ivoire.

"Le coût de la vie a pris l’ascenseur, le retraité ne vit pas dans un autre monde quand il est à la retraite où tout est gratuit. Au contraire, on voit que seulement 3% de fonctionnaires vont à la retraite en étant propriétaire de logement. Donc, plus que jamais, le retraité a besoin, là où toutes les maladies chroniques se déclenchent, d’avoir les moyens pour faire face à ces situations", a martelé Zadi Gnagna.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires