Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire "Achat d'ordinateurs dans les CAFOP" : Une mafia de 1.9 milliards, selon Nouveau Réveil

 Après la suspension, par la ministre de l'Education nationale, Mariatou Koné, le lundi 19 avril 2021, de la décision du ministère qui a obligé les élèves- maîtres des Centres d'animation et de formation pédagogique (CAFOP) de payer des ordinateurs, voici les détails de cette affaire.

Il s'agit de 16 Centres d'animation et de formation pédagogique (CAFOP) sur toute l'étendue du territoire que compte le ministère de l'Education nationale qui auraient dû être concernées dans cette affaire.  

Sans même avoir touché leur premier mandatement, semble-t-il, ces élèves-maîtres, devraient déjà débité de plus de 400.000 francs pour l'achat d'un ordinateur via une institution bancaire à laquelle ils ont été sommés de souscrire. 

Et ce par un contrat qui aurait dû les lier à la banque populaire qui leur a été imposé pour l'achat d'un ordinateur à 400.000 francs, en raison d'au moins 300 élèves par Centres. 

Ce qui aurait fait le montant de 120 millions par Centres d'animation et de formation pédagogique (CAFOP) pour les 16 centres qui couvrent le territoire. Autrement dit, c'est environ une bagatelle de 1,9 milliards que aurait dû avoir cette mafia au compte des élèves-maîtres si cette machination, mis au point n'avait pas été stoppée par la ministre Mariatou Koné.

Heureusement, que plusieurs d'entre eux c'est-à-dire les élèves-maîtres, ont vite fait d'alerter l'opinion via les réseaux sociaux pour mettre fin à cette machination d'une autre époque.

C'est donc un ouf de soulagement que les élèves-maîtres après l'annulation du circulaire par le ministre de tutelle.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires