Sign in
Download Opera News App

 

 

Recrudescence de la covid-19 : bus, mini-cars, taxis… indexés

La recrudescence de la pandémie de covid-19 fait rage en Côte d'Ivoire. Les derniers chiffres présentés par le ministre de la Santé et de d'hygiène publique sont malheureusement alarmants. Ce, les mesures de distanciation, de port obligatoire de cache nez, de lavage de mains et autres ne sont pas respectées dans certains espaces publics. 

Les cas récurrents constatés dans le milieu des transports achèvent de convaincre que transporteurs et passagers font fi des mesures éditées par le gouvernement pour lutter contre cette pandémie qui cause, selon la tutelle, plus de 50.000 cas confirmés et 569 décès. 

Les autos-bus de la Société des transports d’Abidjan (Sotra) ne désemplissent pas à longueur de journée. Et cela se voit sur les lignes express de cette compagnie de transport. Malgré l’obligation de porter des bavettes, les passagers ne respectent pas la distanciation d’un mètre exigée lors des voyages. Une incursion dans l’un des autos-bus de la ligne 719 desservant la commune de Yopougon à celle de Cocody permet de vérifier le grand risque que court de nombreux passagers.  

Les mini-cars communément Gbaka ne sont pas épargnés. Avec ces véhicules de 18 places, le danger est plus persistant. Le destin des passagers est entre leurs mains. Les sièges étroits de ces automobiles obligent les passagers à ignorer l’existence de la covid-19. Aussi faut-il ajouter que les passagers n’ont aucune obligation de porter les cache-nez avant leur montée dans ces mini-cars. Idem pour les passagers des taxis communaux et des lignes lagunaires. Le plan lagunaire enregistre de nombreuses traversées de pinasses et bateaux-bus. 

Au regard de l’affluence dans ces moyens de transport publics, il urge de prendre des mesures plus contraignantes élargies à d’autres espaces, pour lutter contre l’évolution future de cette pandémie. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

covid-19 côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires