Sign in
Download Opera News App

 

 

Transformation locale du Cacao ivoirien : grand espoir à l'horizon

Avec 2 millions de tonnes par an, la Côte d'Ivoire est le premier producteur de fèves de cacao, soit 45% de la production mondiale. Pendant ce temps, de nombreux planteurs et sociétés coopératives se trouvent en grandes difficultés financières. Alors le Président Alassane Ouattara décide d'encourager la transformation locale de la fève de cacao qui, pourrait énormément changer les donnes. 

Cabosses de cacao

Pour donner un levier d'accélérateur à l'amélioration des conditions de vie des producteurs de cacao, plusieurs entrepreneurs ivoiriens, déjà à la tête des petites unités de transformation, ont pris une longueur d'avance sur la transformation locale de la fève de cacao. Parmi eux, un inconditionnel du défi de la transformation locale du cacao, monsieur KAKOU Soubinan Jhon Calvaire,  Producteur des média, cinéaste, formateur et cadre à la mairie de Cocody. Dans son unité de transformation d'Azaguié, le cinéaste et son équipe introduisent les populations dans le sublime univers de la transformation locale du cacao.

 Fève de cacao

À Azaguié, département d'Agboville, région de l'Agneby-Tiassa, à quelques kilomètres d'Abidjan, KACOU Clavaire propose aux populations divers produits finis issus de la fève de cacao. Il transforme la fève de cacao en     produits alimentaires qui, désormais entrent dans nos cuisines. Ce sont, selon ses apellations les "NAN MOUGOU" qui regroupent le piment saveur cacao, gnangnan saveur cacao, akpi saveur cacao, djoumgblé saveur cacao, canel saveur cacao, curi saveur cacao, poisson saveur cacao, poivre saveur saveur cacao, gombo saveur cacao.

Des appareils de nouvelles technologies pour accroître la transformation

Il y a aussi les gourmandises : les caramels de cacao, les cacahouètes de cacao, les ships au cacao, les croquettes au cacao; tous des produits destinés aux enfants mais aussi pour les apéritifs.   Sont aussi disponibles les liqueurs au cacao, le thé, les fèves torréfiées, le beurre de cacao, la poudre de cacao. Des différents savons, des pommades pour la peau, les cheveux, les champoings, les démêlants pour sublimer la beauté. Bientôt la partie médicale avec de médicaments à base de cacao. 

Liqueur à base de cacao

Au regard de tous les efforts entrepris par les dynamiques transformateurs locaux de la fève de cacao, nous espérons que dans peu de temps, les cacaoculteurs  bénéficieront des fruits de leurs efforts, d'une part et inciteront les populations à être de grands consommateurs de cacao, d'autres parts.

KAKOU Clavaire invite le gouvernement à accompagner financièrement la transformation locale du cacao.


Paul KONAN 

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire kacou clavaire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires