Sign in
Download Opera News App

 

 

«Pandora Papers», Assalé T. met les points sur les "i" : « j'ai tous les droits sur mon entreprise »

Assalé Tiémoko accusé d'avoir refusé de publier l'enquête de Pandora Papers : « J'ai tous les droits sur mon entreprise, j'en suis le seul actionnaire »



Au nombre des 600 journalistes de l'International Consortium of Investigative Journalists (l'ICIJ) qui ont pris part aux investigations sur l'affaire de Pandora papers, figure l'Ivoirien Noël Konan, enquêteur à L'Éléphant Déchaîné.

Outré de n'avoir pas vu son article paraître en exclusivité dans le journal pour lequel il travaille, le journaliste a posté ce tweet : « Ce que je craignais depuis un moment a fini par arriver. Mon enquête sur le Premier ministre, Patrick Achi, n'a pas été publiée dans mon organe », a-t-il dénoncé.

Assalé Tiémoko, patron de L'éléphant Déchaîné accusé d'avoir rencontré le Premier ministre dans le cadre de l'enquête Pandora Papers s'est insurgé contre cette allégation en éclairant la lanterne de l'opinion publique sur cette affaire.

« Ce mensonge qui a consisté à dire que Assalé Tiemoko aurait rencontré le Premier ministre en secret, dans le dos de son journaliste.

J'ai rencontré le Premier ministre en ma qualité de président du Comité Ad'Hoc pour le plaidoyer sur le contrôle financier auprès du gouvernement de Côte d'Ivoire », a-t-il clarifié dans une publication sur sa page Facebook ce jeudi soir.

Et de menacer : « Je ne laisserai personne détruire une entreprise que j'ai battie au prix de mille sacrifices pour des raisons que je ne sais pas.»

Concernant le tweet de son journaliste, Assalé Tiémoko a été formel.

« Je suis le fondateur et le premier journaliste d'investigation de l'éléphant déchaîné. Et je peux intervenir dans n'importe quelle enquête menée par un de mes journalistes sans que cela ne provoque une rébellion de ce journaliste.

J'ai tous les droits sur mon entreprise, j'en suis le seul actionnaire », a-t-il martelé.


Source :

Content created and supplied by: Otenia (via Opera News )

pandora papers

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires