Sign in
Download Opera News App

 

 

Protection sociale : la CNPS ouvre ses services aux travailleurs indépendants, comment bénéficier?

Les travailleurs indépendants peuvent désormais se réjouir de la caisse nationale de la prévoyance sociale (CNPS) qui a décidé d’ouvrir ses prestations, au-delà des travailleurs du secteur privé, à toute personne travaillant à son propre compte. C’est la salle de la mairie de Bouaké qui a servi de cadre ce mercredi 25 Août 2021 pour la présentation du régime social des travailleurs indépendants aux autorités préfectorales, municipales, aux élus, aux représentants des faitières, aux chefs religieux, et à toute la population. Cette initiative, selon les responsables de la CNPS, fait suite à l’ordonnance N°2019-636 du 17 juillet 2019 signée par le président de la république Alassane Ouattara instituant le régime social des travailleurs indépendants afin d’assurer une protection sociale à tous les concitoyens quels que soient leurs revenus et leurs secteurs d’activités.

En effet, ce sont plus 80% de personnes qui travaillent dans le secteur informel et participent à plus de 30% à la création de richesses en Côte d’Ivoire. « Le régime social des travailleurs indépendants prend en compte toute cette frange de la population qui exerce dans l’informel et qui n'a pas une protection sociale. » a expliqué Bamba Amed, conseiller technique du directeur général de la CNPS en charge du régime social des travailleurs indépendants. Il s’agit notamment du paysan, du conducteur de taxi, du commerçant, de l’avocat qui ouvre son cabinet et bien d’autres. « La déclaration est toute simple. Elle se fait à partir d’une carte nationale d’identité. On vous enrôle, on vous enregistre. Vous avez votre numéro qui est automatiquement généré. Et les cotisations sont payées en fonction de vos capacités. On peut payer journalièrement, mensuellement, trimestriellement, annuellement. Vraiment les modes d’affiliation et de paiement ont été faits de telle sorte à tenir compte des réalités du terrain, de la spécificité de ce secteur. » a renchéri Bamba Amed.

Il n’a toutefois pas oublié d’aborder la question de cotisations pour bénéficier de ces prestations. « Il y a un revenu qui est déclaré par secteur d’activité. Vous avez des cotisations minimums de 5600 francs par mois. Et vous pouvez payer selon la manière qui vous sied soit par virement bancaire ou mobil money » a fait savoir le conseiller technique et d’ajouter « La période de carence dépend du type de prestation que vous allez avoir. Pour avoir une pension de retraite normale il faut cotiser pendant au moins 10 ans. Pour avoir droit à certaines prestations telles que les indemnités journalières qui sont versées, il faut un délai de carence de 9 mois ».

Auteur: N. Devinci

Vos partages, commentaires et préoccupations sont vivement attendus en dessous de l'article

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires