Sign in
Download Opera News App

 

 

Transport de marchandises : les acteurs se familiarisent avec les nouveaux instruments juridiques

L’office ivoirien des chargeurs (Oic) en collaboration avec l’Observatoire de la célérité des opérations de dédouanement (Ocod) organisent depuis ce matin du mardi 28 septembre 2021, à la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), un atelier international sur la réforme des instruments juridiques qui régissant le secteur du transport des marchandises.Les contrats de livraison de marchandises au niveau international et national sont régis par un ensemble de règles connus sous le vocable d’incoterm. Globalement, l’incoterms est un terme normalisé qui sert à définir les droits et devoirs des acheteurs et vendeurs participant à des échanges internationaux et nationaux (Wikipédia).

Cette réglementation applicable sont au nombre de Onze, édictée par la Chambre de Commerce de Paris et révisée chaque 10 ans. Ces révisions périodiques permettent de mieux adapter les règles qui régissent ces échanges commerciaux à la complexité de ces échanges et aux nouveaux acteurs qui apparaissent.Le séminaire international porte sur les Incoterms 2020. La mise à niveau des participants est organisée autour de quatre thèmes dont la présentation générale des incoterms 2020 et la philosophie de la réforme. Ce thème vise à permettre aux participants de mieux comprendre les enjeux et les différents nouveaux incoterms au titre de la réforme des incoterms 2020.

Ces enjeux sont importants et multiformes. A titre d’illustration, en ce qui concerne les incoterms relatifs au fret maritime et la navigation intérieure, il y est par exemple clairement défini qui du vendeur et de l’acheteur règle les frais de transport jusqu’au port d’embarquement, effectue les formalités d’exportation ou supporte les coûts de chargement, du transport, etc.A l’ouverture du séminaire, le Directeur général de l’Oic, Sidibé Issouffou a indiqué que la maîtrise de ces instruments juridiques révisés permettra aux spécialistes de la logistique et du transport de travailler dans une atmosphère profitable à tous. Aussi, outre les opérateurs économiques et des transporteurs, on a enregistré la présence d’agents des douanes ivoiriennes.

Il faut indiquer que ce séminaire international était placé sous le double parrainage des ministres du Transport et du Commerce et de l’industrie.

Théodore Sinzé

 

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires