Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire / Télétravail et chômage partiel bientôt dans le code du travail

 Le ministre de l’Emploi et de la protection sociale Adama Kamara a annoncé le premier mai dernier l’introduction prochaine dans le code du travail de nouvelles dispositions prenant en compte le télétravail et le chômage partiel. En effet, le secteur de l’emploi est celui qui a subit de plein fouet les conséquences du coronavirus. Si certaines nations prévoient dans leur code de travail des dispositions spéciales pour palier des situations similaires, en Côte d’Ivoire, le code du travail n’a rien prévu.  

  Le coronavirus a complètement révolutionné le monde de l’emploi en Côte d’Ivoire. « depuis que le coronavirus est arrivé j’ai appris à faire du télétravail. C’est nouveau. Avant nous n’avions jamais expérimenté cette façon de travailler.» s’est confié un travailleur qui a du jour au lendemain a adopté un autre mode de travail: le télétravail. Et lui de poursuivre «Nous travaillons sans aucune subvention, les frais des données internet sont à notre propre charge. Mais moi je peux m’estimer heureux car plusieurs de mes collègues n’ont pas eu cette grâce. Certains ont simplement et purement perdu leur emploi». Conclu notre interlocuteur.

 Depuis l’arrivée, de cette nouvelle pandémie, plusieurs Ivoiriens se sont retrouvés au chômage sans pour la plupart des moyens de recours. Certains employeurs, profitant de l’ambiguïté de la situation et du code de travail qui ne prévoit pas des dispositions pour statuer de ce genre de cas, ont profité pour faire le nettoyage des effectifs de trop sous prétexte de licenciement économique. Des licenciements qui, dans la majorité des cas se sont fait dans le mépris des lois et règlements en vigueur. Sans indemnités aucune, et parfois même sans avoir perçu leurs droits, nombre d’Ivoiriens se sont retrouvés sans emplois, sans subventions, sans moyens de reconversion et sans recourt. Conclusion, des familles divisées, des enfants non scolarisés par manque de moyens, des hommes diminués...

Ayant appris de cette situation, le gouvernement ivoirien compte rectifier le tire en faisant des amendements dans le code du travail. Des amendements qui devront à l’avenir protéger les travailleurs qui feront face à ce genre de situation. Reste à espérer que ces nouvelles dispositions verront rapidement le jours et surtout que les travailleurs ivoiriens en bénéficieront réellement. 

 

 

 

 

 

Content created and supplied by: Axelle_Eyenga (via Opera News )

Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires