Sign in
Download Opera News App

 

 

Corruption et Contrefaçon : la HABG et le CNLC mutualisent leurs efforts

Henri Augustin Aka, SG de la HABG et Michel N’zi, Pdt du Conseil d’orientation du CNLC

Henri Augustin Aka, Secrétaire Général de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) a reçu ce mercredi 07 décembre 2022 une délégation du Conseil d’orientation du Comité national de lutte contre la contrefaçon conduite par son Président Michel N’zi au sein des locaux de ladite institution. Des échanges meublés principalement par le renforcement de la collaboration entre les deux institutions pour combattre la corruption, les infractions assimilées et la contrefaçon.

Selon des estimations officielles, dans l'industrie pharmaceutique, les médicaments contrefaits font perdre à l'Etat près de 30 milliards de Fcfa par an. Ce qui ne laisse nullement le secteur privé indifférent. Face à ces chiffres alarmants, le Conseil d’orientation du Comité national de lutte contre la contrefaçon a choisi de solliciter l’expertise de la HABG.

« Si nous avons jugé nécessaire de rencontrer la HABG, c’est parce que nous estimons qu’ils font un travail de qualité et nous nous comporterons comme étant des apporteurs d’affaires pour qu’ils puissent nous aider à avoir un climat des affaires accepté par tous. », fait savoir son Président Michel N’zi.

 

La HABG dont la mission encourage la conjugaison des efforts en vue de lutter contre toutes les formes d’atteinte à l’intégrité et à la probité, entend faire sienne la lutte contre la contrefaçon et la piraterie. Pour se faire, elle s’inscrit dans la politique de synergies d’actions avec l’ensemble des parties prenantes à la lutte contre lesdites infractions qui tuent l’économie et les populations de notre pays.

« Il est nécessaire pour nous de mettre en place un cadre qui permet d’adresser ces problèmes afin d’améliorer les conditions de vie des populations. La contrefaçon a un impact négatif sur l’économie du fait qu’elle ne permet pas au secteur privé de se développer. La contrefaçon est aussi une forme de corruption dans le sens où les produits illicites sont acquis par des ressources illicites réintroduites dans notre économie. Ce qui affecte énormément le pays. C’est dans ce cadre que nous nous sommes rencontrés afin de voir comment nous pouvons faire baisser cette contrefaçon et la corruption. », a indiqué Henri Augustin Aka, Secrétaire Général de la HABG.

 

S_Carmone 

Content created and supplied by: S_carmone (via Opera News )

haute autorité henri augustin aka

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires