Sign in
Download Opera News App

 

 

Charte d’éthique du Gouvernement Achi : qu'en est-il de la réduction du train de vie de l’Etat ?

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a interdit, ce mercredi 29 avril 2021, l'usage des sirènes aux membres du gouvernement. Une décision qui s’inscrit dans la charte de bonne gouvernance que le chef de l’Etat, leur a fait signer en marge du conseil des ministres. Quel impact sur le quotidien des Ivoiriens ? Une réduction du train de vie de l’Etat et l’augmentation de leur pouvoir d’achat des Ivoiriens ne participeraient-ils pas à leur bien-être ?

« Cette charte édicte un certain nombre de principes, le sens de l'Etat et l'amour de la patrie, le respect de la dignité et de la vie humaine, la primauté de l'intérêt général, la solidarité et la cohésion, la bonne gouvernance, la responsabilité, l'intégrité et la probité, la justice et l'équité, le dialogue permanent et la disponibilité, la civilité, la courtoisie et la modération », se réjouit Alassane Ouattara.

Par-dessus ces concepts, le citoyen ivoirien est en droit d’espérer que cette charte et son mécanisme de surveillance soient publics. Mieux, la bonne gouvernance que promeut le chef de l’Etat, recommande la sobriété dans la gestion des biens publics et non un luxe qui déconnecte des réalités sociales. C’est pourquoi, la réduction du train de vie de l’Etat s’impose. Les dépenses relatives aux carburants, aux achats de véhicules et de billets d’avion pour les missions à l’étranger, aux personnels de maisons, aux produits alimentaires…doivent être connues des citoyens.

S’il est vrai que ce n’est pas cette réduction du train de vie de l’Etat qui conduira le pays à l’émergence tant caressée par Alassane Ouattara, il n’empêche que ce sera un signal fort.

Des reformes structurelles importantes et durables passent inexorablement par le mode de vie de décideurs. Un niveau de vie d’un ministre ou d’un chef d’Etat aux allures d’une aristocratie ou d’une famille royale ne saurait susciter chez le citoyen lambda un quelconque effort.

Par contre, une descente des nuages, un retour sur terre des ministres participerait, à coup sûr, à connaître les réalités sociales des citoyens, le prix de la baguette de pain à titre d’exemple. Dans plusieurs pays européens, notamment en Allemagne, première économie européenne, les élus se déplacent dans les transports en commun. C’est à juste titre que le professeur Mamadou Koulibaly préconise l’usage des centres de santé nationaux par les gouvernants en lieu et place des hôpitaux à l’étranger.

En somme, des symboles forts sont attendus des gouvernants en vue d’améliorer les conditions de vie et de travail des citoyens. La création de richesses s’avère nécessaire dans la perspective de l’augmentation du pouvoir d’achat des Ivoiriens. Telles sont les mesures attendues des autorités.

 

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires