Sign in
Download Opera News App

 

 

Finance et éthique : Parlons-en !

« Laissez-moi émettre et contrôler la monnaie d'une nation, et je me fiche de qui fait ses lois » Mayer Amschel Rothschild (cité par Alain Pilote dans La démocratie économique vue à la lumière de la doctrine sociale de l'Eglise, publié par les pèlerins de Saint Michel, p. 139). Une telle affirmation est inquiétante et montre le pouvoir et l’influence de l’argent face à la loi. Et cela devient dangereux car au-delà du non-respect des lois, cela montre l’absence de l’éthique. En effet, parler d’éthique en finance semble être mettre deux ennemis sur la même table, leur servant un même plat à manger. D’où l’importance de repenser la finance pour qu’elle soit une finance durable au service de tous et réduisant les injustices sociales car toute finance sans éthique est destructrice. La finance doit être au service de l’homme, le centre et le cœur de tout développement et non de quelques personnes. Les valeurs éthiques doivent être donc enseignées et pratiquées, intégrer dans le vécu quotidien. Car en dépit des nombreuses lois et réglementations, nous observons des cas de détournements, des malversations financières, des surfacturations dans les sociétés privées et celles de l’Etat, cela révèle des problèmes profonds dont le manque d’éthique et interpelle tous ceux qui ont le pouvoir mais aussi tout citoyen de la nécessité de promouvoir et adopter des comportements éthiques dans nos organisations afin de construire des économies fortes, durables, et bâtir une société équitable pour un mieux vivre ensemble. Notre société repose sur la légalité oubliant l’éthique qui doit en être le fondement. Tout ce qui est légal n’est pas éthique, et si l’éthique devient l’affaire de tous, on ne se poserait plus la question de savoir ce que fait l’éthique dans la finance.

OROU Raymond, Auditeur et éthicien des organisations.

Content created and supplied by: Raginmund (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires