Opera News

Opera News App

Transformation du SEMPA en entreprise: Ce que les dockers demandent à l’Etat

Africanewsquick.net
By Africanewsquick.net | self meida writer
Published 3 days ago - 1 views

Transformation du SEMPA en entreprise: Ce que les dockers demandent à l’Etat

 

Selon des sources proches du personnel de manutention au port de San Pedro le mercredi 31 mars 2021, l’une des étapes majeures dans la mise en œuvre du décret portant nouvelles reformes des dockers signée en 2019, c’est la mutation du Syndicat des entreprises de manutention des ports autonomes d’Abidjan et de San Pedro (SEMPA) en une société légalement constituée.

Mais le souci actuellement, c’est que le SEMPA ne s’est pas encore décidé ; toute chose qui est en grande partie, à l’origine des insuffisances relevées dans le processus de mise en œuvre du décret.

« Les dockers ne peuvent pas aujourd’hui signer de convention parce que le second signataire qu’est leur gestionnaire nominal, le SEMPA, n’a pas le statut d’entreprise tel qu’exige le décret », a affirmé un responsable de dockers.

A cela s’ajoute, les problèmes de signature de contrat à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI) qui constituent des difficultés de mise en œuvre du glissement catégoriel évoqué dans la note de service du ministre des Transports dans le cadre de l’application du décret à partir de janvier 2021.

Pour nos sources proches des dockers, depuis janvier 2021, le glissement catégoriel n’a pas encore pris en compte les dockers, commis, les chauffeurs d’engins légers, à cause d’une erreur informatique évoquée par le SEMPA.

Donc, pour prévenir d’éventuelles grèves que cette situation pourraient suscitées, les responsables syndicaux ont dû agir conformément aux nouvelles reformes.

« Nous avons demandé à nos camarades victimes de cette injustice sociale de se calmer puisqu’on n’est pas en discussion directe avec le SEMPA pour l’instant. Nous avons transmis l’affaire au ministère de tutelle et cela a fait éviter une grève contre le SEMPA », ont-ils évoqué.

Les dockers ont pour leur part déclaré ceci: « Si le SEMPA veut nous gérer, il faut qu’il s’engage à prendre ses responsabilités telles que le décret le stipule. Et dès qu’il devient une société, nous allons entreprendre de signer une nouvelle convention, corriger les erreurs pour qu’il y ait de la visibilité dans les reformes dockers. »

Pour une question de célérité dans le processus, ils ont souhaité que le SEMPA fasse l’effort pour changer son statut le plus tôt possible ou alors que l’Etat l’oblige à devenir une entreprise.

Ils espèrent que ce sera une réalité pour une évolution de leurs conditions de travail et de vie.

Nathanaël Yao

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

L’émotion, le deuxième mal des ivoiriens

19 minutes ago

17 🔥

L’émotion, le deuxième mal des ivoiriens

La Côte d’Ivoire et ses trois démons : la haine de la vérité, l’émotion et la mauvaise foi

57 minutes ago

223 🔥

La Côte d’Ivoire et ses trois démons : la haine de la vérité, l’émotion et la mauvaise foi

Henri Konan Bédié : "Les enjeux des 75 ans sont ceux du renforcement de notre Parti"

1 hours ago

10 🔥

Henri Konan Bédié :

Gbagbo Laurent, un ancien footballeur latéral gauche

1 hours ago

161 🔥

Gbagbo Laurent, un ancien footballeur latéral gauche

Le Bénin: Ce pays " trop petit pour avoir 3 présidents ''

1 hours ago

20 🔥

Le Bénin: Ce pays

Remobilisation des bases : les mouvements pro-Soro à l’abordage à Yamoussoukro et à Bouaké

1 hours ago

424 🔥

Remobilisation des bases : les mouvements pro-Soro à l’abordage à Yamoussoukro et à Bouaké

Le président Alassane Ouattara invité à faciliter le retour de Guillaume Soro

2 hours ago

220 🔥

Le président Alassane Ouattara invité à faciliter le retour de Guillaume Soro

Laurent Gbagbo sera-t-il bien accueilli par Alassane Ouattara ?

2 hours ago

34 🔥

Laurent Gbagbo sera-t-il bien accueilli par Alassane Ouattara ?

Henri Konan Bédié : "Malgré toutes les crises, la Côte d'Ivoire tient toujours debout grâce au PDCI"

2 hours ago

106 🔥

Henri Konan Bédié :

Les partisans de Guillaume Soro "reprennent le contrôle" du Centre Culturel Jacques Aka de Bouaké

2 hours ago

2663 🔥

Les partisans de Guillaume Soro

COMMENTAIRES