Sign in
Download Opera News App

 

 

Cherté de la vie : comment le gouvernement compte répondre aux préoccupations des populations

Face à la cherté de la vie qui prévaut en Côte d'Ivoire depuis un bon moment, et dont se plaignent les populations ivoiriennes, le Gouvernement a arrêté un certain nombre de mesures en vue d'apporter des réponses immédiates aux préoccupations des populations, lors du Conseil des ministres tenu ce mercredi 21 juillet dernier.

Pour répondre aux préoccupations des populations ivoiriennes concernant la cherté de la vie, certaines mesures ont été arrêtées au Conseil des ministres du mercredi 21 juillet 2021 par le Gouvernement ivoirien : il s'agit de la tenue des rencontres sectorielles avec les différents acteurs économiques, filière par filière, en vue de trouver des solutions pour contenir la hausse de prix sur le panier de la ménagère ; l’encadrement des prix du riz, de l’huile de palme raffinée, de la viande de bœuf et de la farine ; le renforcement de la surveillance du marché à travers le contrôle de l’affichage des prix et des prix réglementés ; l’installation de comités locaux de lutte contre la vie chère et le renforcement de la lutte contre le racket sous toutes ses formes.

Par l'application de ces mesures arrêtées, le Gouvernement espère apporter des réponses immédiates aux nombreuses plaintes des populations ivoiriennes qui crient leur ras-le-bol depuis plusieurs jours, face à une flambée des prix des denrées alimentaires et d'autres produits de première nécessité.

En tout cas, il faudra bien que le Gouvernement agisse le plus tôt possible pour remédier à ce problème de la cherté de la vie, qui suscite déjà des manifestations des populations ces derniers jours, avant que les choses ne dégénèrent.

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

Gouvernement ivoirien

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires