Sign in
Download Opera News App

 

 

Exportation du cacao ivoirien : 5 multinationales défient Ouattara

La campagne de commercialisation de la récolte du cacao 2021-2022 dominée par les multinationales qui défient le Président Alassane Ouattara. 

A en croire le site d'information Africa Intelligence le Président Alassane Ouattara peine à mettre en place la préférence nationale imposée aux multinationales qui subit la défiance et la réticente des grandes compagnies à s'aligner sur le prix plancher imposer de par la Côte d'Ivoire.

« Théoriquement encadrée par la nouvelle mesure qui oblige les négociants internationaux à attribuer 20 % de leurs contrats d'enlèvement de fève à des acteurs locaux, la campagne de commercialisation de la récolte du cacao 2021-2022 reste dominée par les géants du secteur. », annonce le site d'information.

Et au site d'information Africa Intelligence d'indiquer que ce conflit sur le prix des fèves pour la saison en cours, inquiète l'Union européenne (UE) qui contacte que la mesure imposée par le gouvernement face aux multinationales est bien loin d'être suivie et pénalise les entreprises ivoiriennes.

« Suscitant l'inquiétude de l'Union européenne (UE, voir nos révélations du 26/11/21), l'obligation, faite en octobre aux géants du cacao, de sous-traiter 20 % de leurs enlèvements de fèves à des entreprises ivoiriennes, est encore très loin d'être effective. », affiche le site.

Poursuivant Africa Intelligence de révéler qu’après trois de mois de campagne de commercialisation les multinationales dominent le marché et contrôle 50% de fèves de cacao dans le port de San-Pedro.

« Après trois mois de commercialisation, l'américain Cargill Cargill, le suisse Barry Callebault Barry Callebault, les français Cémoi et Touton ainsi que l'indosingapourien Olam continuent de dominer le marché, contrôlant à eux cinq 50 % d'environ 800 000 tonnes de fèves de cacao arrivées dans les ports ivoiriens de San Pedro et d'Abidjan, depuis le vendredi 1 octobre 2021 », fait-il cas en dévoilant que les entreprises ivoiriennes détiennent 6% des achats de fèves.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires