Sign in
Download Opera News App

 

 

PPTE : "500 milliards FCFA de la Côte d’Ivoire dormaient dans 600 comptes" (Abdoulaye Koné)

Economiste, ex-questeur à l’Assemblée nationale, Abdoulaye Koné, par ailleurs Payeur général de la dette publique en charge de l’élaboration du système comptable et financier de la dette publique, s’est récemment prononcé à Abobo sur le cheminement de la Côte d’Ivoire jusqu’à l’atteinte des Pays pauvres et très endettés (PPTE).

Pour lui, dans la bataille afin de bénéficier du PPTE de 1998 à 1999, Henri Konan Bédié a joué un très grand rôle.

 «(…) La Côte d’Ivoire a décidé de renter en contact avec la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI), afin de voir dans quelle mesure sa dette extérieure pouvait être annulée à 80%. Henri Konan Bédié était au pouvoir, et Alassane Ouattara était Directeur général adjoint (Dga) du FMI. La délégation ivoirienne était conduite par le ministre de l’Economie et des Finances, Niamien N’Goran. A Washington, la délégation a pu rencontrer Alassane Ouattara. Elle lui a dit que la Côte d’Ivoire avait besoin de lui pour l’aider à l’inscrire sur la liste des pays pauvres très endettés (PPTE) », a-t-il expliqué.

Avant de préciser que M. Ouattara a accepté d’aider la délégation ivoirienne, en ces termes :« (…) La Côte d’Ivoire est mon pays, je vais vous aider.»

Voici comment la Côte d’Ivoire s’est retrouvée sur la liste des pays bénéficiaires du PPTE.

De retour de Washington, Niamien N’Goran confie de lourdes responsabilités à Koné Abdoulaye, en le nommant Payeur général de la dette Publique. Car le président Bédié, avait besoin d’un cadre capable de passer de la comptabilité privée à la comptabilité publique.

Après cette nomination, Koné Abdoulaye affirme avoir parcouru le monde et découvert 600 comptes appartenant à la Côte d’Ivoire et dans lesquels dormaient 500 milliards de FCFA.

«(…) J’ai dû fermer ces comptes pour ouvrir un compte dénommé ‘’Dette publique projet’’, dans lequel j’ai placé les 500 milliards de FCFA. J’ai écrit tous les projets comptables et administratifs de la dette »,a-t-il noté.

Il a fait savoir que le point d’achèvement du PPTE a été atteint sous Gbagbo, et que le pays a bénéficié de ses retombées sous le Président Ouattara.

Nathanaël Yao

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

alassane ouattara economiste fmi henri konan bédié ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires