Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique : quand le 09 janvier 2022 Roch Kaboré signait ces décisions de l'UEMOA contre le Mali...

On se souvient tous du double sommet CEDEAO/UEMOA tenu à Accra au Ghana au sujet du Mali le 9 janvier 2022. Cette réunion à l'issue de laquelle les chefs d'État de l'Afrique de l'ouest ont décidé des sanctions contre le Mali. A cette réunion plusieurs décisions ont été prises parmi elles :

- la fermeture des frontières entre le Mali et les pays membres de la Cédéao,

- le gel des actifs maliens au sein de la Banque Centrale des États d'Afrique de l'Ouest,

- la suspension des transactions sauf pour les produits de première nécessité et pharmaceutiques.

- coupure des aides financières

- rappel des ambassadeurs des pays membres au Mali.

Pour ce qui est spécifiquement du sommet de l'UEMOA, c'est l'ex-président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré qui a apposé sa signature sur le communiqué final dont nous affichons la dernière page.

Savait-il que son pays serait secoué avant même la fin du mois ? Certainement pas.

Moins d'un mois après, le Burkina Faso est lui-même dans l'œil du cyclone et le pays risque de subir le même sort que son voisin malien. La preuve, un communiqué de la CEDEAO est disponible sur son site internet ecowas.int. Le communiqué annonce qu'un sommet extraordinaire se tiendra dans les prochains jours pour examiner la situation au Burkina Faso marquée par un coup d’Etat depuis lundi.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

Mali UEMOA

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires