Opera News

Opera News App

Les différents types d'entreprises

JonathanGnagbo
By JonathanGnagbo | self meida writer
Published 23 days ago - 0 views

LES DIFFÉRENTS TYPES D'ENTREPRISES

Le créateur d'entreprise qui souhaite démarrer sa nouvelle entité sous la forme d'une société est confronté au choix de la structure à créer. En effet, la loi a mis en place différentes formes de sociétés, dont les règles de fonctionnement diffèrent et qui n'entraînent pas toutes les mêmes conséquences quant à la responsabilité juridique des associés.

Le choix de la forme de société a par ailleurs des impacts sur les régimes fiscaux et sociaux des revenus tirés de l'activité.


1 - La société à responsabilité limitée (SARL)


La SARL, type de société le plus couramment utilisé dans le cadre de la création d'entreprise, offre l'avantage d'une structure simple au sein de laquelle la responsabilité des associés est limitée au montant de leurs apports.

Son capital, dont la loi ne fixe aucun montant minimal, est réparti entre au moins deux associés. Elle est dirigée par un ou plusieurs gérants, associés ou non.

 

2 - L'entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)


Catégorie particulière de SARL, l'EURL n'a qu'un seul associé.

Ses règles de fonctionnement sont très proches de celles de la SARL. La principale différence concerne son régime fiscal : ses bénéfices sont imposés de plein droit à l'impôt sur le revenu au nom de l'associé, une option à l'impôt sur les sociétés étant toutefois possible

 

3 - La société d'exercice libéral à responsabilité limitée (SELARL)


La loi a aménagé les règles de fonctionnement des SARL pour les adapter aux besoins des professions libérales ; ainsi est née la SELARL. Les règles qui la régissent sont très proches de celles de la SARL, mais elles tiennent compte des particularités et de la déontologie des professions pour lesquelles elles ont été créées.

 

4 - La société anonyme (SA)


La SA est constituée par au moins deux actionnaires réunissant au minimum 37 000 €. Le nombre d'actionnaires est au minimum de sept si la société anonyme est cotée. Elle est dirigée par un président et un directeur général (qui peuvent n'être qu'une seule et même personne) et par un conseil d'administration composé d'au moins trois personnes.


Elle est soumise à l'obligation de nommer un commissaire aux comptes.

La société anonyme, du fait de la lourdeur de ses règles de fonctionnement, est à réserver à des projets d'une certaine ampleur. Elle est également utilisée lorsque des actionnaires qui ne participent pas à l'activité veulent exercer un pouvoir de contrôle au sein du conseil d'administration.

Les actionnaires y voient leur responsabilité limitée au montant de leurs apports.

 

5 - La société par actions simplifiée (SAS)


De création relativement récente, cette forme de société connaît un certain succès. Ainsi, beaucoup de SA se sont transformées en SAS. En règle générale, la SAS n'est toutefois pas adaptée à une création d'entreprise par une personne physique. En effet, les règles qui la gouvernent sont voisines de celles de la SA. Certaines mesures la rendent toutefois plus simple. Ainsi, aucun montant minimal pour le capital social n’est exigé. Par ailleurs, la nomination d’un commissaire aux comptes est réservée aux SAS d’une certaine taille ou ayant des liens capitalistiques avec d'autres sociétés

La SAS doit disposer d'au moins deux associés, responsables dans la limite de leurs apports.

Par rapport à la SA, elle offre l'avantage de la souplesse : la loi laisse en effet aux associés la possibilité d'organiser librement son fonctionnement dans les statuts. Une souplesse qui nécessite le recours aux conseils avertis d'un professionnel qualifié car elle peut aboutir à l'élaboration de règles qui seraient difficilement applicables par la suite.

 

6 - La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU)


Il s'agit d'une catégorie particulière de SAS qui ne dispose que d'un seul associé. Seules quelques règles de fonctionnement diffèrent de celles applicables à la SAS, simplifiant notamment le formalisme juridique.

Comme les SAS, la SASU est rarement adaptée à une entreprise en création.

 

7 - La société en nom collectif (SNC)


Cette forme de société est rarement utilisée car elle présente l'inconvénient de ne pas protéger patrimonialement ses associés : ceux-ci sont en effet responsables indéfiniment et si des dettes sociales sur leurs biens personnels.

Elle est constituée sans capital minimal, par au moins deux associés qui ont tous la qualité de commerçant. À ce titre, un mineur ne peut pas y être associé.

Elle est dirigée par un ou plusieurs gérants.

Fiscalement, les résultats de la SNC sont imposés au niveau de ses associés à l'impôt sur le revenu, sauf si la société opte pour l'impôt sur les sociétés.

 

8 - La société civile professionnelle (SCP)


Cette forme de société permet à plusieurs personnes exerçant une même profession libérale de l'exercer en commun. Elles sont alors responsables indéfiniment des dettes sociales.

Aucun capital minimal n'est requis.

Les bénéfices de la SCP sont imposés à l'impôt sur le revenu au niveau de chaque associé.


Le recours à la forme associative est-il opportun pour développer une entreprise ?

Il faut rester très prudent. Car dans la plupart des cas, l'association n'est pas la structure la mieux adaptée. Et elle peut même présenter certains risques.

Sans compter que, contrairement aux idées reçues, l'association n'est pas un paradis fiscal. Aucun texte ne soustrait en effet les associations aux impositions de droit commun. En pratique, toute modalité d'exploitation qui tend à les apparenter à de véritables entreprises va dans le sens de l'assujettissement à l'impôt. Pour échapper à la fiscalité, une association doit donc adopter une gestion désintéressée et ne doit pas rechercher systématiquement les bénéfices. De plus, l'association doit présenter un intérêt social ; et si elle entre dans le marché concurrentiel, elle doit pratiquer des tarifs en dessous des normes du secteur. Au cas où le projet consiste à développer une véritable activité économique, avec recherche de profits, le statut associatif est donc à proscrire absolument.

Content created and supplied by: JonathanGnagbo (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Législatives Lakota : La CEI condamne les propos de Lida Kouassi

5 hours ago

180 🔥

Législatives Lakota : La CEI condamne les propos de Lida Kouassi

Santé d'Hamed Bakayoko : Ouattara fait annoncer la prolongation de son hospitalisation après leur rencontre

5 hours ago

908 🔥

Santé d'Hamed Bakayoko : Ouattara fait annoncer la prolongation de son hospitalisation après leur rencontre

Scrutin législatif du 06 mars : le maire de Bouaké ferme tous les marchés

5 hours ago

10 🔥

Scrutin législatif du 06 mars : le maire de Bouaké ferme tous les marchés

Hamed Bakayoko: l'hospitalisation du Premier ministre prolongée (Présidence)

6 hours ago

3646 🔥

Hamed Bakayoko: l'hospitalisation du Premier ministre prolongée (Présidence)

Législatives 2021 / Bouaké : tous les marchés fermés ce samedi 6 mars, la raison

6 hours ago

713 🔥

Législatives 2021 / Bouaké : tous les marchés fermés ce samedi 6 mars, la raison

Législatives du 6 mars 2021 : voici les communes qui seront scrutées à la loupe à Abidjan

8 hours ago

342 🔥

Législatives du 6 mars 2021 : voici les communes qui seront scrutées à la loupe à Abidjan

Rupture de l’alliance PDCI-FPI à Gagnoa : Danon Djédjé parle, « on va gagner le PDCI »

8 hours ago

6889 🔥

Rupture de l’alliance PDCI-FPI à Gagnoa : Danon Djédjé parle, « on va gagner le PDCI »

Législatives 2021 : l'institution le médiateur de la République tire la sonnette d'alarme

9 hours ago

6 🔥

Législatives 2021 : l'institution le médiateur de la République tire la sonnette d'alarme

Election des députés 2021 /Le CNDH déploie plus 400 observateurs dans tout le pays

10 hours ago

7 🔥

Election des députés 2021 /Le CNDH déploie plus 400 observateurs dans tout le pays

Football - CAN U17 : 7 éléphanteaux exclus pour «fraude sur l'âge »

11 hours ago

969 🔥

Football - CAN U17 : 7 éléphanteaux exclus pour «fraude sur l'âge »

COMMENTAIRES