Sign in
Download Opera News App

 

 

Insalubrité dans les restaurants en Côte d'Ivoire : une affaire de tous

L’insalubrité est devenu un fait anodin en côte d'ivoire. D'ailleurs, la première chose qui frappe quand on rentre dans un maquis, un restaurant, un kiosque à café, c’est le manque d’hygiène.


Le spectacle est presque le même dans tous les coins du pays. Quand ce n'est pas une cabane qui sert d’abri, c'est un endroit où les murs sont décrépis, dans l’ensemble, ce sont des lieux délabrés.


Les tables et des chaises noircis par la fumée du feu de bois, les marmites et les casseroles recouvertes de mouches qui affluent sur les repas et dans les assiettes des clients. Des serviettes et des nappes de tables inexistantes ou lorsqu'il y en a, elles sont toujours sales

Les arêtes de poissons et des os jonchent les tables et le sol. Les restes des clients sont carrément versés à même le sol, mais rien de cela ne dérange les clients qui éprouvent du plaisir à se retrouver dans ces lieux.

La marque déposée de nombreux restaurants est le manque de toilettes ; et souvent quand il y en a, c’est un véritable nid à infection. Alors, les clients, précisément les hommes, urinent dehors, juste à côté du restaurant, dans le caniveau d’à côté, dans l'indifférence absolue de la restauratrice et des autres clients.


Si certaines mairies essaient de se démarquer en faisant des inspections surprises, il faut reconnaître que les autorités ne font pas grands choses pour lutter contre ce phénomène.


En effet, même si des dispositions sont prises par la mairie, celles-ci ne sont pas respectées car, très souvent aucune inspection n'est faite sur le terrain et pire, certains agents sont partis les fidèles clients de ces restaurants.


Il faut donc que l'état impose aux mairies un calendrier de contrôles suivis des restaurants en ce qui concerne la salubrité, la vérification du certificat de salubrité avec des sanctions précises aux contrevenants allant des taxes municipales relativement élevées pour déficit de salubrité, suspension d’activité et, en cas de récidive, interdiction ferme d’exercer toute activité de restauration.


Il faut inscrire l’assainissement des espaces gastronomiques au programme d’ensemble de lutte contre l’insalubrité. La destruction des ghettos, la démolition des constructions anarchiques, des bars et de maquis en bordure de route, ne suffit pas à éradiquer le mal car en dépit de cet état d’insalubrité, ces endroits ne manquent pas de clients. Hommes, femmes, enfants, adolescents et adultes y affluent afin de se restaurer.


Même s'il est vrai que la plus grande tâche concernant le respect de la salubrité des restaurants est du ressort des autorités, reconnaissons que chacun de nous est responsable de cette situation. Lorsqu'on accepte de se nourrir dans un endroits insalubre, on encourage par la même occasion cette pratique. Il faut que le citoyen lui-même s'impose un certain niveau de salubrité avant de décider de fréquenter un restaurant. Il nous faut arrêter de croire que pour avoir un plat à moindre coût, il nous faut fréquenter des endroits sales. Un restaurant peu être modeste avec des plats à moyen prix et rester propre.

Une chose est sûre, on ne peut vouloir avoir le luxe des grands restaurants sans débourser des grands moyens, mais la propreté n'est pas une affaire de luxe, non. Un bon coup de balai, les tables bien nettoyer, une poubelle en dehors des locaux et bien entretenue ne demande pas beaucoup d'argent alors imposons nous d'abord ces conditions. Si deux ou trois clients refusent de consommer pour raison d'insalubrité, c'est sure que le propriétaire du restaurant va revoir son cadre.


Ainsi, c'est une affaire de tous, gouvernement, mairies et même le citoyen lambda. Si chacun y met du sien, c'est sur que cette pratique va prendre fin. Il faut donc dénoncer ce genre d'endroit. Un numéro vert doit être mis à la disposition de tous pour que les restaurants ne suivant pas la règle soit dénoncer. Il faut que les sanctions soient fermes.


Vous aussi ne manquez pas de laisser vos impressions, vos témoignages et même vos idées afin de trouver des solutions adéquates à ce phénomène.


Partagez, aimez et abonnez-vous à notre page.


Source des images: Koaci, Google, TripAdvisor.fr

Content created and supplied by: Master1Gam (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires