Sign in
Download Opera News App

 

 

Le NIGERIA : vers la légalisation du cannabisme ? Benjamin Kalu, le député qui porte ce combat

Un membre de la Chambre des représentants, M. Benjamin Kalu, a appelé ce lundi 17 à la légalisation du cannabis sativa également connu sous le nom de chanvre indien au Nigéria.

Le législateur fédéral a souligné que de nombreux pays du monde avaient légalisé le cannabis à des fins industrielles et qu'il était nécessaire que le Nigéria imite cela.


Kalu, qui est un porte-parole de la Chambre des représentants, l'a déclaré lundi à Akure, la capitale de l'État d'Ondo, lors d'une conversation avec des journalistes.

Selon lui, un défi majeur à l’entrée du Nigéria dans le secteur du cannabis est la culture, la production et l’utilisation du cannabis à des fins médicales et industrielles, car il n’a pas été légalisé.

Il a déclaré qu'il était nécessaire pour le pays de se tourner vers l'intérieur, d'identifier, d'optimiser et d'exploiter les domaines de sa force à la lumière des défis auxquels le secteur pétrolier est confronté.


«Une fois récoltée, la culture a un rendement élevé en protéines et fibres comestibles avec plus de 50 000 applications de produits allant de la fabrication du papier, des textiles, des plastiques biodégradables, des carburants, de la construction, des aliments sains,

boissons, produits de soins personnels et produits pharmaceutiques. »

Il a ajouté: «Selon une étude de marché vérifiée, le marché mondial du chanvre industriel était évalué à 5 milliards USD en 2019 et devrait atteindre 36 milliards USD d'ici 2026, avec un TCAC de 34% de 2019 à 2026.


«Selon un cabinet de conseil Prohibition Partners, d'ici 2023, la valeur du marché légal du cannabis en Afrique pourrait valoir plus de 7,1 milliards USD.


«Actuellement, le Malawi, la Zambie, le Zimbabwe, le Lesotho et l'Afrique du Sud ont légalisé la culture du chanvre industriel en Afrique; et selon les recherches de Prohibition Partners, d'ici 2023, dans deux ans à peine, le marché intérieur sud-africain du cannabis et des produits connexes représentera environ 1,9 milliard de dollars.

«Heureusement, le Nigéria présente divers avantages, notamment des terres abordables, une main-d’œuvre bon marché et une main-d’œuvre agricole expérimentée. Le Nigéria est également positionné pour bénéficier d'un avantage de premier arrivé en Afrique. »

Content created and supplied by: Politologue2.0 (via Opera News )

Benjamin Kalu Chambre des représentants Nigéria

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires