Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour du 737 MAX : au tour de l’Arabie Saoudite

Publié le 3 mars 2021 dans Technologie, Actualité - 3 commentaires


L’Arabie Saoudite a à son tour autorisé le retour dans son espace aérien des Boeing 737 MAX, même si aucune compagnie aéri

©Boeing


L’Arabie Saoudite a à son tour autorisé le retour dans son espace aérien des Boeing 737 MAX, même si aucune compagnie aérienne du pays ne l’exploite à ce jour.


Le régulateur de l’aviation civile saoudienne a donné le 1er mars 2021 son feu vert au retour du monocouloir remotorisé cloué au sol pendant près de deux ans, suite à deux accidents ayant fait 346 victimes chez Lion Air puis Ethiopian Airlines. Selon L’Autorité générale de l’aviation civile (GAAC), le 737 MAX « sera autorisé à retourner en service depuis et vers le royaume après avoir effectué tous les tests nécessaires par la Federal Aviation Administration des États-Unis, l’Agence européenne de la sécurité aérienne et d’autres autorités de l’aviation civile du monde entier ».


Aucune date précise n’a été fournie pour ce retour en service. Plusieurs compagnies aériennes étrangères « opèrent des vols vers et depuis les aéroports saoudiens, et plusieurs vols traversent notre espace aérien avec le même modèle », a cependant précisé le régulateur, sans citer Oman Air ou la low cost Flydubai qui sont directement concernées, voire Turkish Airlines ou SpiceJet.


La GAAC s’ajoute donc à l’Amérique du nord, l’Europe, le Brésil, le Panama, le Mexique ou plus récemment les Emirats Arabes Unis et l’Australie dans la liste des régulateurs qui ont approuvé la reprise des vols commerciaux en 737 MAX. Et elle assure avoir coordonné avec eux son approche de la formation des pilotes.

En Arabie Saoudite même, la compagnie nationale Saudia n’en a pas commandé, sa flotte de monocouloirs étant constituée d’Airbus. Sa filiale low cost Flyadeal avait renoncé à son projet de commande ferme pour 30 MAX 8 en juillet 2019, trois mois après l’immobilisation au sol de tous les MAX dans le monde, et avait acquis à la place le même nombre d’A320neo (un livré à ce jour). La low cost Flynas avait durant l’été 2018 loué trois MAX 8 (ex-Lion Air), avant d’accueillir les premiers A320neo commandés un an plus tôt.

Content created and supplied by: jasmintekounte (via Opera News )

Arabie Saoudite Boeing 737 MAX

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires