Opera News

Opera News App

Sans emploi depuis 3 ans, elle ouvre un commerce de vêtements de bébé en ligne et s'en sort bien

BemaAboubacarCoulibaly
By BemaAboubacarCoulibaly | self meida writer
Published 9 days ago - 1455 views

Mademoiselle A M, diplômée en gestion commerciale et commerçante de vêtements de bébé en ligne.


Sur le marché de l'emploi depuis maintenant 3 ans sans succès, A M décide de faire un commerce de vêtements de bébé en ligne qui lui permet d'être financièrement indépendante. Nous l'avons rencontré ce lundi 15 février 2021, elle nous a raconté son expérience.


En début d'après-midi de ce lundi 15 février 2021, nous avons rencontré mademoiselle A M commerçante de vêtements de bébé en ligne dans un espace ouvert dans la commune de Cocody. Elle a bien voulu partager avec nous son expérience dans cette activité.


<< Je suis titulaire d'un brevet de technicien supérieur en gestion commerciale depuis maintenant 3 ans. J'ai eu à faire plusieurs stages dans des entreprises, sans toutefois pouvoir signer le moindre contrat de travail à durée indéterminée. Je prenais de l'âge, je m'accrochais tout le temps à ma soeur aînée pour faire face à mes besoins, et ça commençait à me déranger énormément.

J'ai réfléchis et j'ai décidé de me lancer dans le commerce au lieu de toujours tendre la main et d'indisposer ma soeur avec mes nombreux besoins. Afin d'être indépendante et pouvoir voler de mes propres ailes, j'ai demandé la somme de 25 000 Fcfa à mon petit ami tout en lui expliquant mon projet. Il a tout de suite adhéré et m'a même soutenu à hauteur de 50 000 Fcfa pour entamer mon business en ligne. C'est ainsi que j'ai commencé à faire le commerce de vêtements de bébé en ligne >> raconte mademoiselle A M avec beaucoup d'émotion.

Poursuivant, elle a laissé entendre << je n'étais pas assez habile dans l'utilisation d'une page commerciale sur facebook notamment au niveau des publicités. C'est à ce niveau que mon petit ami a été très gentil, car il m'a aidé à faire mes publications des articles et de lancer des publicités afin d'avoir des clients.

Chaque lundi et jeudi, je partais à Adjamé acheter les plus beaux vêtements de bébé et je faisais de magnifiques photos que mon chéri mettaient en ligne. Il sponsorisait par la suite les publications afin d'atteindre le maximum de personnes en ligne.

Dans mon premier mois, je vendais au moins 100 000 Fcfa par mois. Mais aujourd'hui, je vous assure que je vends pas moins de 200 000 Fcfa par mois. Moi qui était au crochet de ma sœur pour le moindre besoin, je peux me prendre en charge aujourd'hui sans la déranger. Mon petit ami est fier de moi >> a-t-elle ajouté.

A la question de savoir ce qu'elle envisage faire maintenant, mademoiselle A M à dit qu' << elle compte ouvrir très bientôt un grand magasin de vêtements de bébé dans la zone de Cocody et se spécialiser dans cette activité commerciale >>

C'est avec beaucoup d'enthousiasme que mademoiselle A M racontait son expérience. Un parcours d'entrepreneurs qui pourrait certainement motiver plusieurs jeunes gens .


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

Tags:      

cocody
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

People : Carmen Sama, quand beauté, élégance et charme se conjuguent au même temps

27 minutes ago

355 🔥

People : Carmen Sama, quand beauté, élégance et charme se conjuguent au même temps

Vitale dévoile son visage sans maquillage et séduit les internautes

46 minutes ago

1180 🔥

Vitale dévoile son visage sans maquillage et séduit les internautes

Rama La Slameuse pique une colère noire après avoir appris ceci

1 hours ago

59 🔥

Rama La Slameuse pique une colère noire après avoir appris ceci

Conflit intercommunautaire dans le village de Zémogo Fofana : le bois sacré incendié

1 hours ago

328 🔥

Conflit intercommunautaire dans le village de Zémogo Fofana : le bois sacré incendié

People : Maryline Kouadio poste une photo et fait parler d'elle

1 hours ago

495 🔥

People : Maryline Kouadio poste une photo et fait parler d'elle

Le TIK TOK, tout savoir sur l'application

2 hours ago

16 🔥

Le TIK TOK, tout savoir sur l'application

Vie privée de Gbagbo / Hanny Tcheley en colère: "Qui est sa compagne et qui l'accompagne?"

2 hours ago

206 🔥

Vie privée de Gbagbo / Hanny Tcheley en colère:

Une annonce surprenante au sujet de Gbagbo fait danser les ivoiriens: voici les détails

3 hours ago

4317 🔥

Une annonce surprenante au sujet de Gbagbo fait danser les ivoiriens: voici les détails

Centrafrique : le fief de l'ex-président Bozizé repris par les forces pro-gouvernementales

3 hours ago

0 🔥

Centrafrique : le fief de l'ex-président Bozizé repris par les forces pro-gouvernementales

Frais de COGES en Frais de Suivi Scolaires (FSS): le Lycée Garçon de Bingerville en ébullition

3 hours ago

124 🔥

Frais de COGES en Frais de Suivi Scolaires (FSS): le Lycée Garçon de Bingerville en ébullition

COMMENTAIRES