Sign in
Download Opera News App

 

 

Et si nos feux tricolores fonctionnaient à l’énergie solaire ?

Vous l’aurez sans doute remarqué, quand la distribution du courant est interrompue aucun feu ne marche dans la ville provoquant ainsi de gros embouteillages aux heures où normalement, il n’y devrait pas en avoir (ça dépend des zones aussi.).


Le véhicule qui devait nous devrait nous faire rallier Yopougon en quittant Port-bouët ce 18 mai à midi, a fait son plein de passagers au niveau du cimetière de Port-bouët, aucun feu ne fonctionnait parce que la distribution du courant était interrompue. 


Au niveau du carrefour Akwaba ; grand carrefour de Koumassi ; au carrefour Ibis de Marcory ; Siporex ;


Curieux de toutes ces observations faites, je voudrais avec vous énoncer, proposer des pistes de solutions par rapport à ce problème. Est-ce qu’il ne serait pas judicieux de brancher nos feux tricolores sur d’autres sources d’énergie ? À savoir l’énergie solaire d’autant plus que la nature nous en a doté en abondance, à foison du soleil contrairement à certains pays. À savoir l’énergie solaire d’autant plus que la nature nous en a doté en abondance, à foison du soleil contrairement à certains pays.

On gagnerait à étudier cette possibilité et apprécier dans quelles mesures installées des panneaux solaires pour nous feux, histoire de soulager les centrales qui alimentent déjà les ménages, les entreprises et beaucoup d’autres trucs et par ricochet être une bouffée d’oxygène pour la compagnie qui distribue l’électricité et enfin éviter tous ces pseudos délestages.


Ce sont juste ces quelques pistes que j’ai trouvées, si vous en avez, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. Le chantier s’apparente à un colossal iceberg, mais ne dit-on pas que vouloir, c’est pouvoir ?


Kad’Cool

Content created and supplied by: Kad’cool (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires