Sign in
Download Opera News App

 

 

Coupures intempestives d’eau : bientôt, un mauvais souvenir pour les Abidjanais ?

L’entreprise basée en Israël, Fluence Corporation Limited (Flc) redémarre les travaux de construction de la station de production d’eau potable de la lagune Aghien. A terme, des quantités importantes d’eau potable supplémentaires seront mises à la disposition des populations d’Abidjan. Les grands travaux ont repris (Photos Web et juste d'illustration)

Les travaux de construction de la station de production d’eau potable ont été lancés, en février 2021 et devraient durer 24 mois. En principe, la livraison devra se faire en février 2022. L’interruption de ces travaux avec fait craindre que cette échéance ne puisse être respectée. Fort heureusement, les bulls ont repris du service du côté de la lagune Aghien donnant sur la commune d’Anyama. La société israélienne spécialisée dans le traitement d’eau adjudicatrice du marché va investir la somme de 108 milliards de francs Cfa pour la construction et l’équipement de la station de production d’eau potable. La mise en service de la station est donc prévue en février 2022, mais ne devrait atteindre sa vitesse de croisière qu’en 2028, avec une quantité de 150.000 m3 d’eau potable produite chaque jour. Ce surplus de disponibilité en eau potable viendra réduire considérablement le déficit d’eau potable à Abidjan où des quartiers entiers restent sans fourniture d’eau pendant de longs jours.

La capacité de production d’eau potable pour la ville d’Abidjan et ses environs est estimée aujourd’hui, à  640.000 m3 par jour. Cette production, avec tous les projets conjugués atteindra 860.000 m3 d’eau par jour en 2025. Alors que la demande explose. Le déficit pourrait être alors en 2025 de 220.000 m3 d’eau potable par jour. En 2030, ce déficit pourrait être de 460.000 m3 par jour, soit presque la quantité totale d’eau potable produite aujourd’hui.L’apport des 150.000 m3 d’eau du projet sur la lagune Aghui contribuera à réduire considérablement ce déficit. Il est prévu pour desservir environ 1,5 million de foyer à Abobo Biabou, Abobo Belville, Abobo Baoulé, Cocody Angré CHU, Bessikoi, Anyama Débarcadaire, Akandjié, Koffakoi, Abatta, Djorogobité, Biengerville et Brofodoumé.

Théodore Sinzé

 

 

 

 

 

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

eau flc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires