Sign in
Download Opera News App

 

 

Selon une étude prospective du FMI, voici les 10 pays africains qui seront les plus riches en 2026

Le Fonds Monétaire International (FMI) dans sa dernière mise à jour des prévisions et projections sur la richesse mondiale mesurée par le Produit Intérieur Brut (PIB) à prix courant en dollars soit « la quantification de la valeur totale de la production de richesse annuelle effectuée par les agents économiques résidant à l’intérieur d’un pays » à l’horizon 2026 laisse entrevoir des bouleversements notables comme l’a relevé le media marocain en ligne 360 Afrique.com dans l’une de ses publications.

En ce qui concerne le continent africain, cette étude prospective prévoit « des changements importants » dans le top 10 des Etats africains qui seront les plus riches dans 5 ans contrairement aux prévisions qui avaient été arrêtées en 2019.

Le haut du pavé est tenu par des pays disposants d’importantes ressources du sous-sol notamment  les minerais et le pétrole mais aussi par des pays qui « ont misé sur l’agriculture et la diversification économique ».

Cette étude prévisionnelle du FMI indique par ailleurs, que les 10 pays africains qui occuperont le peloton de tête en 2026, cumuleront à eux seuls un PIB global estimé à 2.877 milliards de dollars contre 1.739 milliards de dollars en 2020 soit une nette évolution de 65,44%.

Comme il fallait s’y attendre, le Nigeria avec sa population estimée à plus de 210 millions d’habitants caracolera en tête avec 964 milliards de dollars de PIB suivi par l’Egypte et l’Afrique du Sud avec respectivement 603 et 407 milliards de dollars. Le royaume chérifien avec 162 milliards de dollars se positionnera comme la 4e puissance économique du continent suivi de près par le grand voisin l’Algérie qui occupe la 5e place avec 153 milliards de dollars de PIB. Le Kenya et l’Ethiopie s’égaleront avec 139 milliards et occuperont la 6e et la 7è position.

Avec 105 milliards de dollars de PIB, la Côte d’Ivoire sera la première puissance économique de l’Afrique noire francophone en 2026 et la 8e en Afrique suivi étroitement par le Ghana voisin qui viendra avec 2 milliards de dollars de moins. La Tanzanie vient clore ce top10 avec 91 milliards de dollars de PIB.

Toutefois, comme toute étude prévisionnelle, bien de paramètres et d’autres variables imprévisibles pourraient bouleverser l’ordre de ce classement d’ici à l’échéance indiqué. Mais en attendant, cette étude du FMI doit être perçu comme un encouragement à ces Etats à persévérer sur le chemin des reformes institutionnelles et structurelles de leurs économies afin de tenir les promesses de cette croissance espérée en 2026.

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

fmi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires