Sign in
Download Opera News App

 

 

Cherté de la vie: le laxisme des consommateurs pointé du doigt

La cherté de la vie, aujourd'hui ces mots sont sur toutes les lèvres. En réalité qu'es ce que cela veut dire? Selon l'économiste Moustafa Fofana sur NCI:" on dit que la vie est chère, lorsque le consommateur éprouve des difficultés pour acheter les produits de premières nécessités". Aujourd'hui, effectivement en Cote D'ivoire, les populations crient au vol et à la surenchère sur tous les marchés et dans les magasins.

Les causes sont multiples et diversement interprétées. Selon le président de la coalition des organisations des consommateurs, mr Ben N'Faly ce sont: la gourmandise de l'état, car les taxes sont très élevées, la présence d'intermédiaires dans certains circuits de distribution, la saisonnalité de certains produits.

En outre, il a insisté sur la responsabilité de consommateurs. En effet sur la chaine NCI, lors de son émission 360°, le dimanche 4 juillet, plusieurs intervenants ont pointé du doigt le laxisme des consommateurs. Mr Ben N'Faly a appelé cela "l'incivisme et l'inculture des consommateurs".

Mr Elysée Bolougbeu, journaliste présent sur le plateau, a surenchéri en expliquant que : " ici on a la culture de la plainte salonnier, ca veut dire que on n'est dans le salon et on n'est pas d'accord de quelque chose. La seule chose qui peut emmener l'ivoirien dans la rue c'est la politique, sinon même son intérêt nutritionnel et sanitaire l'intéressent pas, il restera à la maison et il se plaindra à la maison.

Le consommateur ivoirien est pointé du doigt. Son laxisme face à la cherté de la vie permettent aux commerçants de procéder à une fixation anarchique des prix, car devant eux, ils n'observent aucun groupe de pression capable de les faire fléchir. Vraiment dommage!

Content created and supplied by: Kpakebo (via Opera News )

NCI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires