Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : Avec quoi le métro va fonctionner au regard de ces coupures récurrentes d'électricité ?

Les coupures intempestives de l’électricité à Abidjan et sur toute l’étendue du territoire, avec compte t-on faire fonctionner le métro ? C’est la question que plusieurs abidjanais se posent et qui, ne trouvent pas de réponses. Pour l’instant, avec ces coupures de courant en longueur de journée, les ivoiriens ne savent plus où donner de la tête.

Cocody, le quartier supposé huppé subit ces coupures qui semblent être normales puisque la compagnie ivoirienne de l’électricité, ne présente jamais ses excuses à la population pour leur faire des faveurs et qui pour un petit retard d’impayé, ce sont des privations de cette denrée rare.

Si la consommation interne ne suffit pas, pourquoi faut-il nécessairement satisfaire les autres pays voisins comme le Mali et le Burkina Faso ?

Dans le quartier de la Riviera Bonoumin, si ce n’est pas le courant qui s’interrompt, c’est l’eau du robinet qui ne marche pas et ils sont pleins les consommateurs qui ont des appareils endommagés et qui ne jugent pas utile de porter plainte, parce que selon certains, ça n’ira nulle part.

De la nuit d’hier 29 avril 21 jusqu’à vers la fin de la journée du 30 avril 21, tout Abidjan "était plongée dans le noir". Sachant que les groupes électrogènes des deux CHU ne fonctionnent pas, comment ces centres ont-ils fait pour les malades ?

Non seulement les ivoiriens ont peur de porter plainte, mais le pire est qu'il est rare que la compagnie de l’électricité se mette à table pour reconnaître sa part de responsabilité et donner les raisons de ces coupures dans des jargons accessibles à tous.

Maintenant, revenons sur le métro qui fait courir la France aux portes de la capitale économique. La Côte d’Ivoire se lève avec plus de 36° C, ce qui veut dire qu’il y a du soleil à ne pas savoir quoi en sert. Pourquoi ne pas autoriser les panneaux photovoltaïques qui produisent de l’électricité à moindre coût qui pourront palier à ces insuffisances récurrentes ?

Si en la matière les anciens partenaires comme la France n’arrivent plus à satisfaire les besoins des populations, pourquoi ne pas se tourner vers les autres pays émergents comme la Chine, pour aider le pays à atteindre son autosuffisance électrique en installant des panneaux solaires partout pour relayer le courant électrique, trop cher ?

De la nuit d’hier jusqu’à l’arrivée du courant vers 14h, tous ces magasins, centres de santé, laboratoires, abattoirs, les congélateurs frigorifiques, il y en a de trop à ne pas tous les citer, vers qui se tourner pour leurs produits devenus défectueux, inconsommables, périmés ?

Si le courant la CIE ne peut pas apporter du soulagement aux consommateurs perdus dans ces coupures exagérées, il faut songer à autre chose. Tout monopole tue le développement, il faut y penser.

                                                                    Joël ETTIEN

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

burkina faso côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires