Sign in
Download Opera News App

 

 

La BCEAO demande aux banques de prêter à des taux réduit

.

Le Directeur National de la BCEAO, M. Chalouho Coulibaly a tenu une conférence ce jour à l'hôtel TIAMA sur le thème : le dispositif BCEAO de soutien au financement des PME: quelle réalité en Cote d'Ivoire. Cette conférence etait présidée et modérée par M. Kouassi Yao, Directeur Général de la BICICI.

Le DN a d'abord fait l'etat des lieux sur le financement des entreprises. Le schéma existant était inopérant pour l'évolution des entreprises dans un environnement ou il leur était incapable de conpter sur une structure d'appui. Depuis son arrivé, il a opter pour la mis en place d'un SAE (structure d'appui et d'encadrement) a partir d'un appel d'offre national. Cette structure fonctionne depuis mais le résultat se fait atteindre. Le DN, M. Chalouho Coulibaly le reconnait. Il a utilisé a cette effet l'image d'un gros porteur qui est lourd et qui va lentement mais sûrement. En effet, sur 82 PME accompagnées, seules 13 ont obtenu un crédit. Il conclut pour dire que les choses iront grandissantes puisque la SAE a une obligation de résultat. La prise en charge des PME ne peut pas être qu'une affaire seule de la BCEAO. C'est pourquoi, il lence un appel a l'endroit des banques a qui il demande de prêter aux entreprises à des taux plus réduit. Aux entreprises, il demande d'avoir des projets novateurs réalistes et réalisables pour mettre les banques en confiance.

Enfin les PME désireuses de se faire accompagner doivent candidater sans conditions et sans restrictions. Cependant, le montant sur lequel la BCEAO est prête a accompagne les entreprises est en déça de milliard. Celles qui veulent atteindre ce niveau d'accompagnement devront candidater auprès des banques commerciales classiques. C'est sur ces mots qu'il a conclut la conférence.

Djok Jr

Content created and supplied by: Djok (via Opera News )

BCEAO Chalouho Coulibaly DN

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires