Sign in
Download Opera News App

 

 

Taxis-compteurs : Des associations dénoncent une concurrence déloyale de Yango et Uber

« Depuis plusieurs mois, nous constatons avec beaucoup d’amertume une situation injustifiée dans le secteur des taxis-compteurs,celle de l’utilisation des véhicules personnels, notamment les Yango et Uber, qui n’ont ni visites techniques de transport, ni assurances de transport, ni patentes, encore moins de couleurs les distinguant », a récemment dénoncé au cours d’une rencontre à Abobo, l’Association des conducteurs de taxis-compteurs (ACTC) par la voix de Bakayoko Mamadou, son président.

Pour lui, ces véhicules livrent une concurrence déloyale aux vrais acteurs de ce secteur qui sont assujettis à toutes ces taxes administratives.

« (…) On a toutes les pièces administratives, quand eux, ils n’en ont pas. Profitant de ces avantages, ils se sont accaparés de 30% de nos marchés. C’est une situation assez déplorable », a ajouté M. Bakayoko

Avant de menacer en ces termes: « Que le ministère des Transports régularise cette situation. Sinon nous prendrons nos responsabilités en arrêtant le travail.»

Il a aussi précisé que dans un pays à économie libérale, la concurrence est tout à fait normale mais dans la légalité. C’est pourquoi, il a souligné que si ces véhicules veulent faire du transport, ils sont obligés de se conformer aux exigences des mesures qui le régissent.

Pour l’un des responsables du secteur, il y a un manque de volonté politique qui ronge leur corporation, la précipitant chaque jour dans les abîmes.

Il a reçu le soutien indéfectible du Groupement des professionnels des taxis-compteurs (GPTC), d’Adama Coulibaly qui lui aussi compte protester contre cette concurrence déloyale.

Nathanaël Yao 

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

taxis-compteurs uber

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires