Sign in
Download Opera News App

 

 

Revue à mi-parcours du 2PAI-Belier : La BAD et une délégation ministérielle s’imprègnent de l’impact

Revue à mi-parcours du 2PAI-Belier : La BAD et une délégation ministérielle s’imprègnent de l’impact du projet sur les bénéficiaires

Abidjan, le 22 novembre 2022 - Une délégation de la Banque Africaine de Développement (BAD), accompagnée de responsables du ministère d'État, ministère de l’Agriculture et du Développement rural, du ministère du Plan et du Développement et du ministère des Ressources animales et Halieutiques, a échangé avec les bénéficiaires du projet de Pôle agro-industriel dans la région du Bélier et le District autonome de Yamoussoukro (2PAI-Bélier), en vue de connaître l’impact de ces des différentes réalisations sur le bien-être des bénéficiaires.

C’était dans le cadre d'une mission terrain, organisée 14 au 20 novembre 2022 dans les localités de Gbofia, Djangomenou, Angonda, Toumodi, Haccandy, N’Gatta Dolikro, Raviart et à Djamalabo, en vue de la revue à mi-parcours dudit projet.

Les échanges ont eu lieu avec les différents acteurs des filières manioc, riz, maïs, poisson, bétail et viande pour des meilleurs appui et structuration.

Les objectifs de cette revue à mi-parcours était, entre autres, d’évaluer l’état de mise en œuvre du 2PAI Bélier depuis son démarrage, d’apprécier le niveau des réalisations physiques et financières par composante et d’identifier les principales contraintes à son exécution normale.

La seconde étape, qui a eu lieu le 21 novembre 2022, à Abidjan, a été consacrée à des rencontres et échanges avec les partenaires techniques d’exécution du projet sur les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des activités.

Une troisième étape se déroulera du 22 au 24 novembre 2022 et sera exclusivement consacrée à l’organisation des travaux sur les réajustements structurels et financiers à apporter au 2PAI-Bélier.

Source : CICG

Content created and supplied by: CICG (via Opera News )

Abidjan Belier Bélier

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires