Sign in
Download Opera News App

 

 

Le printemps de l'injustice et des biens mal acquis !

Il y a quand même des injustices nauséabondes dans ce bas monde. Des manoeuvres éhontées pour empêcher des vies de s'épanouir ! De subtiles et égoïstes répartitions du trésor. On empale le droit. On immole la vérité. Et le monde se tait. Et on mange bruyamment au banquet des tordus.

Partout dans le monde. C'est la même valse. Le cynique rougeoiement de la licence des peripatheticiennes sur le boulevard. Le bruit sourd des liasses malsaines qu'on amasse au détriment des affamés. Tout se passe dans ce monde. Les quatres coins du village sont écornés. Ce village interplanétaire éclopé. 

La vertu qui s'effrite, la tare qui enfle, voilà tout. Et la sauce dégouline de la bouche des heureux élus. Et les os lisses tombent au désert pour soulager mille riens. Ainsi va ce monde malade... 

Les indélicats ne se retrouvent plus seulement dans les cloaques de la cité. Ils sont aussi à la table des nantis. Sous leurs airs irréprochables, se cachent de sinistres travers de rapaces. C'est le printemps de l'injustice. Pour quelques pièces ou des billets, la cupidité au col blanc se livre à d'humiliantes contorsions. C'est bien triste pour ce monde de plus en plus inhumain.

Il faut néanmoins tenir ferme la flamme de l'honnêteté et du droit. Pour la justice et la dignité, il faut toujours traquer les zones d'immondices jusque dans ses derniers retranchements. Pour la vie aussi !

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires