Sign in
Download Opera News App

 

 

Recouvrement des taxes non fiscales - Le SYNATACI prend d’assaut tous les bureaux du trésor

Une crise secoue depuis des semaines ,les agents du ministère de l’Agriculture et le Développement Rural ,réunis au sein du Syndicat National des Techniciens Agronomes de Côte d’Ivoire (SYNATACI) et la tutelle .Ce ,pour deux revendications majeures : A savoir, savoir le recouvrement des recettes non fiscales issues de la régie et les primes d'incitation aux agents.

 Et si la rencontre du 16 Juillet 2021 patronnée par le ministre Kobenan Adjoumani ne semblait pas avoir été du goût de satisfaction des grévistes, celle du 23 juillet dernier, elle était très attendue

. Toutefois, c’est encore sur fonds de désespoir que s’est soldée ladite rencontre. Du moins c’est ce que nous a laissé entrevoir, le secrétaire général du SYNATACI, Stéphane Tressia . « Par ailleurs nous regrettons toujours le fait que le Ministre ADJOUMANI refuse de s'intéresser à la question de fond. Ainsi, la grève est maintenue. », s’est voulu formel, le premier responsable des grévistes.

Tout appel qui a été de facto suivi depuis le lundi 25 juillet 2021 sur l’ensemble du territoire ivoirien. Avec des agents du ministère de l’agriculture qui ont pris d’assaut les bureaux du trésor public de chaque localité pour ainsi appeler à l’intervention, la direction du Trésor public sur le dossier de recouvrement des recettes non fiscales de leur régie. « Sur le terrain ça se passe bien. Dans les 31 Directions régionales et 77 directions départementales les camarades ont déserté les bureaux. Avec des banderoles comportant des messages ils sont allés lire une note de protestation dans les préfectures et toutes les agences du trésor de l'intérieur du pays. Au niveau d'Abidjan moi-même et quelques membres de mon BEN sommes allés lire la note de protestation auprès du receveur général du trésor public.» ,a confié ce jour à Opera ,le SG du SYNATRACI, Stephane Tressia .

Alors qu’ils déplorent la gestion des recettes générées par leur régie dont le redressement à les en croire pourrait permettre à l’Etat ivoirien de renflouer ses caisses annuellement à hauteur 2 Milliards FCFA, des informations courent en ce moment,et qui restent à vérifier, sur une possible poursuite en justice des têtes de pont du SYNATACI par la tutelle. Comme annoncé dans leur préavis de grève, les agents du ministère de l’agriculture observeront un arrêt de travail de six jours ,soit du 25 au 30 juillet 2021,sur l’ensemble du territoire pour faire aboutir leurs revendications.

Gooré Michel

Content created and supplied by: goorémichel (via Opera News )

kobenan adjoumani

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires