Sign in
Download Opera News App

 

 

Fonction publique / Mise à disposition : désormais les ministres ont leur mot à dire !

Le ministère de la fonction publique, chaque année donne l'occasion aux fonctionnaires qui le souhaitent de changer de ministère. Cette opération s'appelle la mise à disposition. Auparavant, la procédure était plutôt simple. En effet, via son espace fonctionnaire, l'intéressé émet une demande auprès du ministère qu'il souhaite intégrer. Après validation de ce ministère par le DRH du service sollicité et du DRH du ministère que nous appellerons ministère d'accueil, la demande atterrit chez le Chef de service du fonctionnaire. Si celui-ci la valide, le DRH du ministère d'origine valide à son tour la demande. Et enfin le ministère de la fonction publique fait le reste du travail jusqu'à la prise de service dans le nouveau ministère que le fonctionnaire a sollicité.

Cette procédure était un peu longue mais il n'y avait aucune intervention des ministres, ni du ministère d'origine, ni du ministère d'accueil. Et l'ensemble de la procédure comptait six étapes.

Aujourd'hui, les choses ont fortement évolué. La procédure a vu l'entrée en scène des ministres du ministère d'origine et du ministère d'accueil. Et c'est devenu encore plus compliqué et plus long. En effet, de six étapes, la mise à disposition se fait désormais en neuf étapes.

Un vrai parcours de combattant qui tend à décourager les candidats qui pour des raisons diverses voudraient profiter de cette "facilité" que la fonction publique leur offre. Pourquoi c'est si compliqué ? La mobilité professionnelle serait-elle un leurre pour le fonctionnaire ? Pas facile de répondre à ces questions. Une seule chose est sûre, c'est que tous les candidats à la demande de mise à disposition doivent se serrer la ceinture car la route est longue, très longue même !

Pour rappel, voici l'information qui circule sur fonctionpublique.gouv.ci:

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires