Sign in
Download Opera News App

 

 

Enrôlement des travailleurs indépendants : le directeur régional de la CNPS de Bouaké dresse un point

Lancée officiellement le 25 Août 2021 dernier à Bouaké, l’ouverture des prestations de la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) aux travailleurs indépendants vont bon train. C’est ce qui ressort des échanges tenus le vendredi 1 Octobre 2021 avec le directeur régional de la CNPS de Bouaké, monsieur Kean Yves. Pour le premier responsable régional, les démarches auprès des différents secteurs d’activités se déroulent bien. « Nous avons commencé à travailler avec la chambre de métier de la région de Gbêkê. On a eu des rencontres sectorielles avec les associations de couturières du quartier Zone, les couturières du marché indigo. On a également eu une rencontre avec les mécaniciens. On a des rencontres qui sont prévues par secteur d’activités dans les semaines à venir. Pour le Hambol, on a également débuté avec l’association des couturières. Nous comptons rencontrer les artisans du Hambol. » a dit monsieur Kean Yves. Poursuivant, il a soutenu que sa structure entend intensifier les activités dans ce mois d’octobre. « Au cours de ce mois d’octobre nous allons intensifier nos sorties dans toutes les quatre régions de couverture que nous avons, c’est-à-dire le Gbêkê, l’Iffou, le Béré et le Hambol. On va le faire par secteur d’activités et essayer de ratisser un bon nombre de travailleurs indépendants. » a-t-il fait savoir. Il s’est réjoui dans l’engouement que ce projet suscite chez les travailleurs indépendants.

« Dans l’ensemble les réactions sont bonnes parce que les gens découvrent au fur et mesure ce que ces nouveaux régimes leur proposent. Il y a beaucoup d’intérêts qui sont manifestés et nous nous faisons fort d’aller expliquer et de procéder à l’enrôlement des personnes concernées. Il faut dire que les populations adhèrent au projet. » a rassuré monsieur Kean Yves. Toutefois il a relevé certaines difficultés rencontrées sur le terrain. « Le petit blocage que nous avons ce sont les personnes qui n’ont pas de pièces pour se faire enrôler et ceux qui ne croient pas à ce projet, ceux qui sont sceptiques. » a-t-il mentionné non sans indiquer que des dispositions ont été prises pour élargir les pièces à fournir à l’extrait de naissance et même à la carte professionnelle bien établie. Pour les sceptiques, Kean Yves a expliqué que le retour fait par les premiers enrôlés et les campagnes intensives d’explication rassurent ces derniers. Il a enfin donné le taux d’exécution des premiers enrôlés qui tourne autour de 20% après un mois de campagne. Le mois d’octobre selon lui sera consacré à l’intensification des activités et c’est pourquoi il a invité les travailleurs indépendants à souscrire au projet qui leur est très profitable.

Auteur : N. Devinci

Vos commentaires et partages sont attendus

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires