Sign in
Download Opera News App

 

 

Agriculture/ Cajou: Olam encadre les jeunes exploitants dans la région de Bondoukou (Nord-Est)

Comme de nombreux petits exploitants, il a lutté avec de faibles rendements, mais il a été soutenu grâce à un coaching individuel où il a appris comment des techniques agricoles simples peuvent améliorer la productivité et la qualité des noix de cajou biologiques.

Kouassi Essi, 53 ans, cultive depuis 21 ans des noix de cajou dans le village de Koboko, dans la région de Bondoukou au nord-est de la Côte d'Ivoire. Il fait partie des 283 agriculteurs travaillant pour la coopérative SCOPAKO qui est partenaire d'Olam depuis 2014.

« Au cours de la formation, on m'a montré comment tailler mes arbres et utiliser des méthodes naturelles pour lutter contre les ravageurs et les maladies ». Les méthodes qui lui ont été enseignées par Olam et un partenaire international, l'ont aidé à mieux prendre soin de ses anacardiers pour augmenter le rendement et gagner un revenu vital.

« Ce que j'ai appris m'a fait changer ma façon de faire les choses. Ma productivité a plus que doublé, passant de 700 kg/ha à 1 800 kg/ha. Mes revenus ont également augmenté. J'utilise l'argent pour construire une meilleure maison pour ma famille et pour payer les études de mes six enfants », a déclaré Kouassi.

Ce n’est pas seulement la vie d’un seul producteur qui a changé, mais celle de nombreux habitants de sa communauté. « La prime que l’on reçoit a aidé notre coopérative à être indépendante. La coopérative a ainsi pu mener de nombreuses initiatives sociales pour améliorer l'accès au matériel agricole, à l'éducation et à l'eau potable pour nous et nos familles », a-t-il ajouté.

N'oubliez pas de vous abonner pour plus d'informations.

Menadel.

Content created and supplied by: Menadel (via Opera News )

bondoukou cajou kouassi essi olam

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires