Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : 4 directeurs d'entreprises publiques suspendus, les détails

4 Directeurs d’entreprises publiques en Côte d’Ivoire sont sur le coup de mesures conservatoires. Pour cause, plusieurs audits commandités par la Primature montrent qu’ils ne sont pas aussi rigoureux dans leur gestion. En attendant, ils sont suspendus.

C’est un coup de patte violent dans la fourmilière. Plusieurs hauts responsables d’entreprises publiques ivoiriennes sont suspectés de mauvaise gestion par la Primature. Celle-ci a commandité plusieurs audits sur 4 directions précises. Les enquêtes ont cours au niveau de l’Artci, de la Nouvelle Pharmacie de la Santé Publique (NPSP), de l’Agence de Gestion et du Développement industriel et l’Agence de Gestion Foncière (AGEDI) et de l’AGEF.

Avant la fin des audits, le gouvernement a pris la décision de suspendre les dirigeants desdites entreprises sur la base de graves soupçons de mauvaise gestion et parfois d’actes qui pourraient être passibles de poursuites judiciaires. Par exemple, Coulibaly Lamine, DG de l’Agence de Gestion Financière (AGEF) séjourne depuis au moins un mois à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan, accusé de détournement.

Quant aux trois autres dirigeants suspendus, il s’agit de Bilé Diéméleou pour l’Artci, Ouattara Youssouf pour l’AGEDI et de trois personnes au niveau de la NPSP. En effet, ici, en plus du DG Yapi André Désiré, le Directeur Financier Cissé Idrissa et celui de la Logistique Coulibaly Gbon, ont été suspendus à titre conservatoire. Selon les informations en provenance des enquêteurs, des surprises sont en vue…

Content created and supplied by: Angeyeo12 (via Opera News )

AGEF Côte d'Ivoire Primature

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires