Sign in
Download Opera News App

 

 

Cherté de la vie/ Hayek Hassan parle à son tour : "on a l'impression que ça n'intéresse personne"

Hayek Hassan, président des bénévoles de Côte d’Ivoire n’est lui aussi pas resté indifférent sur le sujet de la cherté de la vie  sur le territoire ivoirien.

Force est de constater que la cherté de la vie frappe de plein fouet les populations ivoiriennes depuis plusieurs maintenant. De nombreux articles et produits connaissent une hausse de prix fulgurante. Face à cette hausse de prix, les populations ivoiriennes se disent estomaquées et tentent de trouver des solutions auprès des autorités ivoiriennes.

De nombreuses interventions et sorties ont été enregistrées sur cette cherté de la vie ivoirienne. L’artiste ivoirien Kerozen Dj, les actrices Adrienne Koutouan et Bleu Brigitte se sont tous prononcés sur cette cherté de la vie.

Hayek Hassan, président des bénévoles de Côte d’Ivoire a aussi exprimé son mécontentement face à cette situation ce mercredi 14 juillet 2021 sur son compte Facebook.

« La cherté de la vie ! On a l'impression que ça n'intéresse personne et pourtant les gens souffrent en silence » a martelé Hayek Hassan lors d’un direct ce mercredi.

Il faut dire que le prix du kilogramme de viande serait désormais à 2800 fcfa souvent 3000 fcfa à certaines périodes, 1 tonne de ciment serait à 100.000 fcfa, 1 botte de fer à 60000 fcfa.

Les ivoiriens grognent beaucoup ces temps pour cette situation inacceptable selon eux et qui met en difficulté de nombreuses familles. Nous espérons que ces cris de détresse toucheront les autorités ivoiriennes afin qu’une baisse soit littéralement revue au niveau des prix des articles sur le marché.

Content created and supplied by: Infos225 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires