Sign in
Download Opera News App

 

 

Zimbabwe : le ministre des Finances milite en faveur des cryptomonnaies

Les cryptomonnaies n’ont pas encore conquis le cœur du continent africain. Cependant, si certains chefs d’Etat africains voient en ces cryptomonnaies un moyen d’opération sans traces pour les criminels, d’autres autorités africaines portent un espoir sur les cryptomonnaies pour un essor économique de leur pays.

En effet, Mthuli Ncube, le ministre des Finances du Zimbabwe a indiqué qu’il se pourrait que le Zimbabwe utilise les cryptomonnaies dans le but de réduire le coût des transferts de fonds. Cette admiration pour les cryptomonnaies du ministre Zimbabwéen est survenue lors d’un récent voyage à Dubaï. Lors de ce voyage, Mthuli Ncube a visité le DMCC Crypto Center, un écosystème pour les entreprises opérant dans le secteur de la cryptographie et de la Blockchain

 

Faisant référence aux cryptomonnaies, il a déclaré : « J’ai visité le DMCC Crypto Center à Dubaï qui est un centre d’incubation fascinant pour les cryptomonnaies et les solutions de paiement. Je suis tombé sur des solutions qui pourraient réduire les frais liés aux envois de fonds de la diaspora ».

Economiste de formation, il y a quelques années Mthuli Ncube avait déjà incité les citoyens de son pays à opter pour les solutions de paiements basées sur les cryptomonnaies. Il affirmait qu’il fallait investir dans la compréhension des innovations émergentes comme le Bitcoin.

Cependant, si certains sont fascinés par les déclarations du ministre des Finances Zimbabwéen, d’autres par contre trouvent que le ministre Mthuli Ncube est un peu en retard. C’est le cas de Victor Mapunga, le PDG de FlexFinTx qui a rappelé au ministre l’existence d’entreprises spécialisées dans la blockchain et les cryptos au Zimbabwe. Toutefois, il appelle Mthuli Ncube à travailler avec les locaux.

Victor Mapunga n’est pas le seul. De son côté, le sénateur Jopa Sayeyo pense fortement qu’avant d’opter pour les cryptomonnaies, les banques doivent cesser de manipuler les taux de change de la monnaie locale.

 

Content created and supplied by: jeuneinfo (via Opera News )

zimbabwe

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires