Sign in
Download Opera News App

 

 

Cherté de la vie, Koné Katinan accuse : " c'est dans la dette qu'il faut chercher le problème"

Le ministre Koné Katinan pointe du doigt le mode de financement de l'économie ivoirienne dans la hausse des prix des denrées constatée actuellement par les Ivoiriens.©️Autre presse

Alors que le débat sur la cherté de la vie bat son plein, le ministère du budget du dernier Gouvernement de l'ancien président Laurent Gbagbo a fait le lien entre la dette ivoirienne et la cherté de la vie en Côte d'Ivoire, dans une tribune publiée sur sa page Facebook officielle.

Pour cet éminent économiste, le problème de cherté de la vie en Côte d'Ivoire est à chercher dans le mode de financement de l'économie ivoirienne choisie par le président Ouattara. En effet, selon le ministre Katinan, "Le choix du financement de l’économie par la dette au détriment de la production endogène a pour conséquence que, à peine soulagés du poids de leurs dettes, les pays africains se retrouvent déjà surendettés en moins d’une décennie." Ainsi, ce surendettement des pays africains comme la Côte d'Ivoire a des conséquences directes sur le coût de la vie.

" C'est dans la dette qu’il faut rechercher la cherté de la vie que les Ivoiriens subissent actuellement. La production économique interne de la Côte d’Ivoire ne permet pas de supporter le poids de sa dette. La parade se trouve donc dans le cycle pervers de l’endettement ou dans une forte taxation de certains produits y compris ceux de première nécessité", fait comprendre le Ministre Koné Katinan. 

Le Griot d'Afrique

Content created and supplied by: Le-Griot-d'Afrique (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires