Sign in
Download Opera News App

 

 

La Côte d'Ivoire est très endettée, voici les détails

Dans son processus d’évolution et de développement, un pays est parfois dans l’obligation de signer des partenariats d’amitié avec d’autres mais également de contracter des dettes afin de propulser cet essor. La Côte d’Ivoire ne fait pas entorse à la règle quand on voit l’énorme progrès qui a été fait au niveau des infrastructures routières depuis un peu plus de 10 ans maintenant.

C’est avec émerveillement qu’on a vu la Côte d'Ivoire se construire davantage au cours de ces dernières années. Toutefois, il apparait évident que d’importants fonds ont été investi dans la construction de tous ces ponts et routes auxquels le peuple ivoirien a droit. Ce sont ces dettes qui sont appelé « Dette Publique ». On parle ici de la dette publique en fonction du PIB de chaque pays, et ce ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Donc par définition usuelle, la dette publique est l’ensemble des engagements financiers pris sous forme d’emprunts par un État et ses collectivités publiques. Elle est évaluée en fonction de son PIB c’est-à-dire Produit Intérieur Brut, par conséquent l’activité économique d’un pays, ce qui détermine sa croissance .

17 000 milliards de Francs: voici l’étonnante dette de la Côte d’Ivoire . C’est un pays riche de son paysage et de sa diversité culturelle mais, il a rejoint désormais les rangs des pays très endettés. Les dettes engrangées pour en faire un « pays émergent » plombent désormais sa croissance au lieu de contribuer à la faire évoluer. Même s’il y avait du mieux : le coût de la dette ivoirienne était bas avant 2010, désormais, des frais supplémentaires s’invitent à la fête. Le FMI n’a plus fait de comptage officiel depuis 2018. Mais il y a d’autres outils qui permettent d’évaluer la dette publique des États comme l’Index Mundi. Qui se base sur les chiffres de la CIA de 2019.

La nouvelle est parue sur un média de la place laisse entrevoir un trou béant dans lequel on risquerait de sombrer si rien n’est fait. En illustration de l’article, on pouvait lire : « LA DETTE PUBLIQUE A FRANCHI LA BARRE DE 17 000 MILLIARDS EN FIN MARS 2021 » . C’est un chiffre surprenant et à la fois inquiétant. En effet, ce sont plus d’une personne qui se posent désormais des questions sur l’avenir du pays et parallèlement le leur. Retenons toutefois que cette dette qui n’est pas des moindres est le résultat de plans de développement en faveur du pays.

Content created and supplied by: Ivoire-voix (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires